Accueil / ACTUALITES / Renouvellement du bureau de l’assemblée nationale : Aliou Sow évincé de la tête de la Commission des Affaires étrangères

Renouvellement du bureau de l’assemblée nationale : Aliou Sow évincé de la tête de la Commission des Affaires étrangères

L’ancien ministre de la Jeunesse, Aliou Sow a été enlevé du bureau renouvelé de l’Assemblée nationale. Il a été remplacé au poste de vice-président par son adjoint d’alors, Bocar Sédikh Kane, maire de la ville de Guédiawaye. Idem pour l’édile des Parcelles Assainies, Mbaye Ndiaye qui a aussi perdu son poste au bureau de l’Assemblée nationale.

Source : Nettali

Le Bureau de l’Assemblée nationale et les commissions techniques ont été renouvelés ce mardi par les députés. Les changements les plus notables ont eu lieu à la Commission des Affaires étrangères. Son président, Aliou Sow, ancien ministre de la Jeunesse, a été dépossédé et remplacé par son adjoint au sein de cette même commission, Bocar Sédikh Kane, maire de la ville de Guédiawaye.

Depuis quelque temps, Aliou Sow n’était pas en odeur de sainteté avec ses collègues députés. En janvier dernier, le président du groupe parlementaire Libéral et démocratique, Doudou Wade l’avait insulté de père et de mère en plein hémicycle avant de lui administré une gifle. M. Wade (neveu du chef de l’Etat) accusait Aliou Sow d’avoir outrepassé ses instructions en convoquant une réunion de la commission des Affaires étrangères alors que le groupe de la majorité avait décidé d’interdire toute rencontre de commission. C’était pour Doudou Wade une stratégie de bloquer le fonctionnement de l’Assemblée nationale face au refus de Macky Sall, président de l’institution, de démissionner alors que le président Abdoulaye Wade le pressait de quitter le perchoir.

Interrogé après son éviction, Aliou Sow s’est dit serein. « Cette décision n’aura aucune incidence sur mon militantisme », a-t-il déclaré. Il dit avoir bien identifié les instigateurs de cette décision qui ne l’ébranle pas.


À voir aussi

Procès faux médicament: Les pharmaciens non satisfaits du verdict

Suite au verdict rendu le 04 décembre dernier sur l’affaire des faux médicaments à Touba …

L’éducation en ébullition: Débrayages et grèves à partir demain

Après le secteur de la santé, l’éducation va connaître des perturbations à partir de demain,  …