SOCIETE

Trafic de cocaïne : MAGGIE RISQUE 10 ANS DE TRAVAUX FORCES

  • Date: 27 décembre 2012

Manager en communication, formatrice en danse traditionnelle, Maggie Siphiwe Maepa est accusée de trafic de cocaine. Agée de 39 ans, mère d’un enfant, elle dira avoir agi en méconnaissance de cause. Elle risque 10 ans de travaux forcés, si la cour suit le réquisitoire du parquet général.

C’est au parking de l’aéroport International Léopold Sédar Senghor, le 8 février 2010, que Maggie Siphiwe Maepa fut interpellée par les éléments de l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Orctis), avec, dans ses bagages, deux sachets contenant de la cocaïne. Interrogée, elle reconnut transporter de la drogue récupérée auprès d’un certain Kingsley, établi à Sao Paulo qui lui avait interdit de toucher à la valise censée contenir les cadres de posters de footballeurs. Elle précisera que la substance illicite était destinée à Jeff, établi à Dakar et Onyeka, en Afrique du sud.

Inculpée de trafic international de drogue, elle a été placée sous mandat de dépôt le 15 février 2010. Devant la cour hier, Maggie a tout nié, déclarant être venue à Dakar, pour les besoins d’un festival de danse traditionnelle. Elle dira qu’une de ses connaissances, Kingsley de Sao Paulo, lui a demandé de ramener des posters de footballeurs pour son frère résidant à Dakar. « J’ai transporté la valise mais, j’ignorais le contenu des sachets et je n’ai pas reçu de l’argent pour le faire », confia l’accusée à la cour.

Dans son réquisitoire, le parquet général insistera sur la vanité du récit de l’accusée, vu qu’elle a introduit une quantité de 3,840 kg de cocaïne au Sénégal. La considérant comme membre d’une organisation criminelle, il requerra une peine de 10 ans de travaux forcés. L’avocat de la défense, convaincu des doutes qui planent sur le dossier, demandera au juge une application bienveillante de la loi pénale. Le délibéré sera rendu aujourd’hui.

Fana DIALLO

REWMI QUOTIDIEN


Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15