Confidences

À CŒUR OUVERT AVEC AMARA TRAORE « Dès lundi, je vais m’impliquer dans le fonctionnement de la Linguère »

  • Date: 11 janvier 2016

 Amara Traoré, l’ancien coach des Lions du Sénégal  et vice- président chargé de la section de football de la Linguère de Saint-Louis, s’est prononcé sur plusieurs sujets d’actualité notamment les revers que  subit la Linguère actuellement dans le championnat, son rôle dans l’équipe saint-louisienne  mais également le combat que certains membres de l’équipe mènent contre sa personne.

Lors de la dernière Assemblée générale élective de la Linguère de Saint-Louis, l’ancien coach des Lions  a été désigné comme vice-président chargé de la section de football dans l’équipe fanion de la ville de Saint-Louis. Mais depuis quelque temps, la Linguère n’enregistre plus de bons résultats.  L’équipe n’a plus gagné depuis sa dernière victoire à domicile. Elle  est désormais à la onzième place malgré les changements effectués, en début de saison, pour que l’équipe soit propulsée à la première place du championnat. Mais depuis quelques journées, c’est la  décadence dans l’équipe saint-louisienne. Elle a enregistré quatre défaites, deux nuls et deux victoires depuis le début du championnat. Pour Amara Traoré, c’est l’heure de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard.

« Chaque fois que je suis là, j’assume mon rôle pleinement »

Depuis quelques jours, certaines personnes du comité directeur agitent le débat sur  la présence d’Amara Traoré sur le banc du club guinéen.  Pour Amara Traoré, « seuls,  les cafards qui sont autour de l’équipe m’empêchent de me propulser ».  À l’en croire, « une équipe doit avoir toujours un facteur environnemental. Ce qui agitent ce débat sont des malintentionnés. Depuis que j’occupe ce poste, je suis en Guinée. Chaque fois que je suis là, j’assume mon rôle pleinement.  Il faut le dire, je suis entraineur de football comme le président l’honorable député  Amadou Dia est pharmacien. Mon rôle n’est pas de rester sur place. Ça, c’est le rôle de  l’entraineur. Un vice-président n’a pas le rôle de rester sur place. Même lors d’un match de football, je n’ai pas le droit de descendre sur le terrain. Je sais que les Saint-Louisens ont confiance en moi. Mais, il faut qu’ils sachent que ces gens qui s’agitent, véhiculent de  mauvaises informations qui n’ont pour objet que de détruire ma personne.  Des gens envoient des messages partout pour parler sur mon dos. Ce qui est inhumain et incompréhensif ».

« Des personnes malintentionnées agitent ce débat »

La personne d’Amara Traoré dérange certaines personnes tapies dans l’ombre. « Ils se connaissent. Il y a des gens qui sont du comité directeur du basket et qui sont du comité directeur de la Linguère de Saint-Louis. Ils ont toujours tenté de bloquer mes relations avec la Linguère de Saint-Louis », peste Amara Traoré. Et de poursuivre : « Ces gens ont honoré les meilleures personnalités de la Linguère dernièrement durant les 72 heures de l’équipe  tout en  oubliant ma personne et je n’ai pas été choisi. Et pourtant, j’ai fait de bons résultats dans cette équipe. On a gagné le championnat sous mon magistère et la Ligue. Donc, pour vous dire qu’il y a des gens tapis dans l’ombre qui ne veulent pas que l’équipe réussisse ».  En guise de défense, il ajoute : « Les Saint-Louisens sont reconnaissants. Mais il faut savoir que dans le football professionnel, il faut avoir de l’argent ou avoir une expérience professionnelle. Depuis que je suis nommé vice-président, je ne suis jamais intervenu pour le changement d’un joueur en cour de match. Les questions qui ne concernent pas mon domaine d’intervention ne m’intéressent pas.  Il faut que les gens cessent de polémiquer. Mais, maintenant, je vais le faire. Je suis entraineur et j’ai cette potentialité. Je vais désormais commercer à intervenir dans la gestion. Je vais le faire en rapport avec l’entraineur de la Linguère, dès lundi ».

« Je n’ai pas encore signé avec Soumba FC »

Le vice-président de la Linguère de Saint-Louis chargé du football et actuel entraineur  du FC Soumba de la Guinée a confirmé ne pas encore signé dans ce club. « Jusqu’à présent, je n’ai pas encore signé à  Soumba FC. Toutefois, je suis sur le banc de l’équipe en attendant la suite avec le président du club. J’ai un projet pour la Linguère de Saint-Louis  et je vais de concert avec les responsables discuter sur la faisabilité », clarifie-t-il. L’ancien coach des Lions du Sénégal de préciser que son poste d’entraineur n’entrave en rien son rôle de vice-président. « J’ai une vision sur un plan décennal à la Linguère. Durant trois ans, je n’ai pas reçu un sou de la Linguère de Saint-Louis sous mon magistère. Il y avait une machine de destruction d’Amara Traoré. Les Saint-Louisiens ont copté ma personne et  il faut que les gens le sachent. On va foncer et après les gens vont nous juger », tranche Amara Traoré.

Toutefois, Amara précise qu’il faut recruter encore pour que l’équipe sorte sa tête de l’eau.  « On a les mêmes joueurs depuis des années. L’équipe de Docteur Dia n’a encore  amené aucun joueur  depuis son installation.  On a besoin de renforcer cette équipe. Il faut au moins quatre joueurs pour renforcer cette équipe. Les individualités sont là, mais, il faut d’autres têtes pour renforcer notre équipe. On est même prêt pour aller dans la sous-région pour rechercher des joueurs de haut niveau afin de renforcer cette équipe », soutient-il.

Ousseynou Diop

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15