26 octobre, 2014
Accueil » SANTE » A Fatick, le coût de l’opération de la cataracte est réduit à 40 mille francs CFA (médecin)
A Fatick, le coût de l’opération de la cataracte est réduit à 40 mille francs CFA (médecin)

A Fatick, le coût de l’opération de la cataracte est réduit à 40 mille francs CFA (médecin)

Le coût de l’opération chirurgicale de la cataracte est passé de 200 mille voire 300 mille francs CFA à 40 mille francs CFA dans la région de Fatick (Centre), grâce à l’ouverture de quatre unités de soins oculaires, a annoncé samedi le médecin-chef de la région médicale, Mame Demba Sy.

Cette baisse  »démontre qu’il est possible de se soigner de la cataracte sur place, à Fatick, à un prix unitaire de 40 mille francs CFA. Donc, à un coût beaucoup plus accessible que ceux pratiqués dans d’autres régions ou dans des structures de santé où les prix appliqués peuvent aller de 200 mille à 300 mille francs CFA chez les médecins privés », a expliqué le docteur Sy.

 »Avec ce prix unitaire, nous pouvons considérer actuellement que pour un cas de cataracte, la chance de se soigner à Fatick, à un coût accessible, est importante », a-t-il dit dans un entretien avec l’APS, en marge d’une réunion de sensibilisation sur la cécité. La rencontre était organisée par le district sanitaire de Fatick, à l’intention des journalistes.

Mame Demba Sy estime que ce nouveau dispositif sanitaire est  »une avancée importante » pour la région.  »Il faut le reconnaitre. Il y a une avancée extrêmement importante dans la région, avec ces quatre unités de soins oculaires, qui permettent actuellement d’opérer sur place les cas de cataracte identifiés à un coût accessible », a-t-il souligné.

Les quatre unités de soins oculaires sont réparties dans les communes de Fatick, Gossas, Sokone et Dioffior. Elles ont été mises à la disposition des populations de la région grâce aux efforts du ministère de la Santé et de l’Action sociale, de l’ONG Sightsavers et de l’Union européenne (UE).

Mame Demba Sy a signalé que des  »camps de cataracte », c’est-à-dire des réunions de vulgarisation des soins oculaires et de prise en charge gratuite des personnes malades, ont été organisés dans la région, après l’acquisition des quatre unités de soins.  »Nous avions pu opérer avec des équipes de chirurgiens au moins 100 cas par camp de cataracte, ce qui fait un total de quelque 400 patients opérés de la cataracte », a-t-il indiqué.

Avec Aps