SPORT

À KHADIM NDIAYE DE PROUVER QU’IL peut redevenir NUMÉRO 1

  • Date: 25 mai 2016

 

Avec le forfait annoncé d’Abdoulaye Diallo, titulaire en sélection nationale, depuis que Aliou Cissé a pris les commandes, le gardien de but sénégalais du Horoya AC de Guinée aura la chance de redorer sa carrière internationale contre le Rwanda (en amical) et contre le Burundi, le 04 juin.

De retour dans la tanière qu’il a déserté du temps d’Alain Giresse, le prédécesseur d’Aliou Cissé, Khadim Ndiaye a accepté son sort mais n’a jamais démérité en sélection. Barré en équipe nationale après avoir pris, selon des observateurs, des ‘’risques inutiles’’, en mars 2011, lors d’un match contre le Cameroun à Dakar en éliminatoire de la CAN 2012, l’ancien gardien de but de la Linguère de Saint-Louis n’a véritablement jamais déçu à ce niveau.
Mais sa malchance est d’avoir assisté du banc du touche au match historique de Bouna Coundoul quelques semaines plus tard à Yaoundé (0-0) contre les Lions Indomptables. Depuis cette date, le gardien international, qui est entre temps passé au Jaraaf de Dakar et s’est exilé en Suède puis au Horoya AC de Guinée, n’a jamais retrouvé une place de titulaire chez les Lions. Mais, il n’avait pas pour autant perdu ses qualités parce que le seul reproche qui lui est fait est de prendre des risques. Rares sont les gens qui remettent en cause ses qualités et la double confrontation entre l’AS Douanes et le Horoya AC en préliminaire de la Ligue des champions est venue rappeler ses talents de gardien de but. Au stade Caroline Faye, le 28 Septembre, il avait particulièrement brillé. D’ailleurs, dans son pays d’adoption, on se demande encore pourquoi le gardien de but du Horoya AC n’est pas titularisé dans les buts sénégalais tellement il fait l’unanimité autour de sa personne. Pourtant, en Guinée, le gardien de but sénégalais est en concurrence avec Abdou Aziz Keïta, le portier de l’équipe rivale de l’AS Kaloum et du Syli national. S’il a joué un bout de match après la blessure, en mars dernier, contre le Niger encaissant dans la foulée un but sur penalty au stade Seyni Kountché de Niamey (2-1), Khadim Ndiaye était dans l’ombre du Rennais, acceptant même de jouer les doublures. Mais cela n’a pas empêché le débat de faire jour notamment lors de la dernière conférence de presse du sélectionneur national, Aliou Cissé, sur la hiérarchie imposée entre Abdoulaye Diallo (Rennes, France) et Khadim Ndiaye (Horoya AC, Guinée), le premier ne jouant pratiquement pas en club. Abdoulaye Diallo est le numéro 2 à Rennes, derrière Benoît Costil, sélectionné avec les Bleus pour l’Euro 2016. À ce sujet, le préparateur des gardiens de but de la sélection nationale, Tony Sylva, qui a vécu la même expérience à l’AS Monaco, au début des années 2000, avait laissé entendre que le Rennais est obligé à un certain moment de prendre des risques, s’il veut continuer à être le titulaire dans la Tanière.Tony Sylva était, toutefois, resté numéro 1 chez les Lions et en Afrique en 2002, alors qu’il ne jouait pas en France. En attendant, c’est à Khadim Ndiaye de jouer sa partition et démontrer à tous ceux qui ont des doutes qu’il demeure un gardien de très haut niveau pouvant rivaliser avec les meilleurs et surtout avec l’arrivée des deux jeunes (Pape Seydou Ndiaye du Ngb et Khadim Thioub qui était son remplaçant au Jaraaf) qui évoluent dans la Ligue 1 sénégalaise, il aura intérêt à bien saisir cette opportunité.

Georges Emmanuel Ndiaye avec Aps

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15