Accueil / POLITIQUE / A Nouakchott ce jeudi Macky ira pêcher la paix et…une convention

A Nouakchott ce jeudi Macky ira pêcher la paix et…une convention

Aucune loi mauritanienne ne refuse au Président Macky de se rendre dans ce pays voisin pour pêcher non pas du poisson, mais la paix, et surtout la possibilité, par une convention, d’autoriser certaines pêcheurs sénégalais à revenir dans les eaux territoriales de la Mauritanie.

Alors, il y sera ce jeudi à l’invention de son homologue mauritanien, Ould Aziz qui, déjà avait présenté ses excuses suite au décès du jeune Fallou Sall.

Il s’agit, pour le Président sénégalais, de tout faire pour éviter que pareilles situations ne se reproduisent. La mort de ce jeune pêcheur a fait sortir de sa réserve et de sa tolérance légendaire le peuple de Saint-Louis qui a réagi par le saccage de biens appartenant à des Mauritaniens. Si les forces de sécurité n’étaient pas intervenues à temps, des situations dramatiques pourraient être enregistrées. On ne peut pas tuer des êtres humains pour protéger des poissons.

Rappelons que beaucoup de ressortissants venus de la Mauritanie travaillent au Sénégal, généralement dans le secteur du commerce et ont réussi une intégration qui date depuis de très longues années. Il en est ainsi des nombreux Sénégalais qui travaillent dans de nombreux secteurs variés en Mauritanie et qui ne sont pas prêts à quitter ce pays, pour rien au monde.

A ces situations, celles des ressortissants des deux pays qui ont réussi à se faire naturaliser de part et d’autre et vivent parfaitement en osmose avec leurs concitoyens.

Les mouvements des populations de part et d’autre du fleuve transcendent les frontières et autres symboles imposés par une colonisation qui avait pour viatique ‘’diviser pour mieux régner’’.

Il s’y ajoute des ressources naturelles communes comme le fleuve-Sénégal, le gaz naturel découvert, une religion commune partagée par une majorité des deux peuples et une histoire commune qui a fait que le Sénégal a beaucoup contribué à la naissance et à la concrétisation de l’Etat mauritanien.

Ce que nous voulons dire par là, c’est que les deux pays sont condamnés à vivre ensemble. Si leurs dirigeants sont assez intelligents pour le faire dans la paix et la concorde, ce sera mieux, à défaut, ce sont les populations qui vont en pâtir.

C’est peut-être ce que les deux Président ont finalement compris. Macky va pêcher, ou prêcher la paix à Nouakchott. Mais, il ne doit pas être le seul. Jusqu’ici, les balles viennent de Mauritanie. Alors, il importe dès maintenant de bannir les casus belli.

Mais ce n’est pas tout. Les habitants de Saint-Louis, notamment de Guet-Ndar, ont un besoin réel d’aller pêcher en Mauritanie. Il y a plus de poissons et d’opportunités commerciales intéressantes avec les armateurs de ce pays. Ils ont souvent des contrats et jouissent de situations respectables.

Et de l’autre côté, la Mauritanie a besoin de l’expertise sénégalaise en la matière. Ceux qui suivent l’actualité de ce pays savent que le départ des pêcheurs sénégalais avait causé un malaise né de la raréfaction du poisson avec l’insuffisance des prises. Les usines de pêche ont eu des difficultés et l’ont fait savoir. Le commerce de ce produit en a souffert dans la capitale.

Des Mauritaniens ont émis de pertinentes réflexions sur cette question. Les analyses vont dans le sens notamment de prendre en compte les capacités des uns et des autres et de les mutualiser au profit des deux pays.

C’est vrai que la Mauritanie a développé depuis des années une politique de protection de ses ressources halieutiques et elle raison, mais la mer n’est pas pour autant un zoo. Et les poissons ont besoin d’être pêchés dans le respect des réglementations qui protègent certains espaces et respectent le repos biologique.

On ne peut pas également reprocher à ce pays de promouvoir la préférence nationale.

Toutefois, le Sénégal peut espérer, du fait de l’expertise de ses pêcheurs, arriver à un compromis qui sera bénéfique. Ce sera tout le sens du déplacement de Macky.

Assane Samb

À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …