"A quoi sert François Hollande?", une formulation de question malheureuse qui a beaucoup amusé les étudiants. © afp.
"A quoi sert François Hollande?", une formulation de question malheureuse qui a beaucoup amusé les étudiants. © afp.

« A quoi sert François Hollande? »: l’étonnant sujet d’un examen de droit

Une formulation ambiguë qui a beaucoup amusé les étudiants de la faculté de droit de la Couronne, en Charente.

Un fou rire dans un auditoire à l’heure de découvrir une question d’examen, c’est plutôt rare. Mais des étudiants français en droit n’ont pu s’empêcher de rigoler en découvrant l’intitulé de leur sujet d’examen « A quoi sert François Hollande? ». Une blague? Pas du tout. Les étudiants étaient appelés (évidemment) à étaler leur savoir sur les pouvoirs et compétences dévolus au chef de l’Etat.

Le doyen de la faculté a reconnu une  » maladresse de formulation, peut-être une erreur de jeunesse. » Il a aussi assuré au journal La Charente que le rédacteur de la question n’est pas « hostile au Président et se garderait bien de porter quelque jugement que ce soit sur son action ».

« Un clin d’oeil »
Damien Fallon, « le jeune maître de conférence auteur du sujet qui a fait un buzz, indépendant de sa volonté, n’a pas voulu faire du Hollande bashing », a précisé à l’AFP Emmanuel Aubin, le conseiller juridique d’Yves Jean, président de l’Université de Poitiers dont dépend la faculté de droit d’Angoulême. « Sa formule maladroite, a ajouté M. Aubin, était en réalité un clin d’oeil à une formule de Maurice Duverger dans l’un de ses articles sur les institutions de la Vème République: « A quoi sert Michel Debré? ».

Voir aussi

http://content.foto.mail.ru/mail/deklo-design/2/i-37.jpg

Il utilise un sac plastique au lieu d’un préservatif: leur première fois vire au drame

Deux jeunes étudiants vietnamiens s’étaient imaginés autrement leur première fois. Leur premier rapport sexuel a …