Accueil / UNE / La « aawo » retrouve la « niarel » jusqu’en Chine pour la mordre

La « aawo » retrouve la « niarel » jusqu’en Chine pour la mordre

Encore une histoire de jalousie qui vire au drame. Cette fois-ci, cette histoire de rivalité entre coépouses Sénégalaises a eu en Chine. Mame Binta Ndoye, 45 ans, informée de l’arrivée de sa rivale, a fait le déplacement pour en découdre avec Nabou Diallo, 35 ans.
« J’étais dans une boutique en train de prendre en photo des lustres, narre la victime, repris par Les Echos. C’est en sortant que je l’ai vue. J’ai fait deux pas en arrière pour prendre la route qui mène vers un restaurant sénégalais. Elle m’a traitée de prostituée, juste venue en Chine pour retrouver des hommes. J’ai pris mon téléphone et j’ai commencé à la filmer. Je lui ai dit d’arrêter de me provoquer. Elle a demandé à sa cousine N. D., ce qu’elle attendait, avant de commencer à me frapper. Sa cousine s’y est mise aussi. Elles m’ont également mordue. » Et, le morceau de chair est toujours introuvable, poursuit-elle.
Les relations entre les coépouses n’ont jamais été au beau fixe, se plaint Nabou. Qui soutient que « cela fait sept ans que Mame Binta Ndoye essaie de la tuer ». L’accusée, qui n’a pipé mot, promet de réagir.

À voir aussi

GO: On ne frappe pas une dame

Quel que soit celui qui a donné les coups, le voyou sorti de nulle part …

« Je suis issu d’une lignée de guerriers… »

Macky Sall, Président de la République du Sénégal, a procédé, hier mardi, à la présentation-presse …