abdou diouf

Abdou Diouf attendu à Saint-Louis pour « rebaptiser » ‘école Emile Sarr

Saint-Louis, 17 déc (APS) – Les préparatifs vont bon train à l’école élémentaire Émile Sarr de Saint-Louis (nord) qui doit être rebaptisée vendredi en présence du président Abdou Diouf, ancien pensionnaire de l’établissement, a constaté l’APS.

 L’ancien président sénégalais est notamment attendu jeudi dans l’après-midi dans la vieille ville où il sera accueilli par le gouverneur de la région, Alioune Aidara Niang. Il prendra part vendredi au baptême de cette école où il a fait ses premières humanités dans les années 1940.
Sur place, des ouvriers s’activent pour dégager les gravats et autres objets encombrants. L’éclat de la peinture et l’aspect attrayant de l’édifice, contrastant avec l’image qu’elle renvoyait il y a peu, renseignent sur l’ampleur des travaux qui y ont été réalisés.
La ruelle que jouxte l’établissement a également changé radicalement d’aspect. Elle a été entièrement bitumée, tandis qu’un ralentisseur, matérialisé par des panneaux de signalisation, a été érigé à quelques mètres de l’entrée principale de l’école.
Devant l’hôtel de ville, des ouvriers s’activent pour dresser une estrade pour la tribune officiel.

Au même moment de hauts responsables de la sécurité publique s’activaient pour les derniers réglages des mesures de sécurité à mettre en place vendredi.

 « Les travaux de réhabilitation ont coûté une cinquantaine de millions de francs entièrement mobilisés par le Cercle des amis et anciens de l’organisation internationale de la francophonie, l’Amicale des anciens élèves de l’école et des bonnes volontés « , a confié à l’APS, Fatou Diouck Diouf, directrice de l’établissement.
« C’est un immense plaisir que nous avons de recevoir le président Abdou Diouf qui a été un élève de l’école. C’est grâce à lui que l’établissement a été réhabilité. On ne mesure pas assez l’importance de cette réhabilitation (..) « , a-t-elle souligné.
Les travaux avait obligé l’établissement à délocaliser les cours dans une autre école publique de la ville. Une partie du bâtiment menaçant alors de s’effondrer.
« Les résultats ont automatiquement suivis avec l’amélioration du cadre de travail. On est passé de 11 % avant les travaux à 63 % à l’examen du Certificat d’études élémentaires (CFEE) après la réhabilitation. L’école attire maintenant davantage d’élèves « , a soutenu la directrice.
L’école Émile Sarr, plus connu sous le nom de Louis Bruyère de Lisle, sera ainsi rebaptisée en hommage à l’ancien président sénégalais qui y a achevé ses études primaires en 1948.
L’ancien secrétaire général de l’OIF est sans doute le plus célèbre des anciens pensionnaires de l’établissement, mais l’école pourrait être surnommée celle des « élèves illustres » en raison de nombreux acteurs nationaux et internationaux qui y ont fait leurs études et devenu plus tard des personnes influentes.
L’école a été bâtie en 1909 sur l’île de Saint-Louis et a notamment été vu passer nombre d’élèves devenus des acteurs reconnus. Parmi eux, figurent , le premier président de l’Assemblée nationale du Sénégal indépendant, Me Lamine Guéye, le premier président de la Mauritanie, Moktar Ould Daddah et l’ancien vice-président du Conseil constitutionnel, Me Babacar Seye (assassiné en 1993).
Amadou Moctar Mbaw, ancien directeur général de l’UNESCO, Jacques Diouf, ex-directeur de la FAO, le guide religieux et homme politique, Serigne Mansour Sy Diamil, Ousmane Ngom, dernier ministre de l’Interieur sous le magistère d’Abdoulaye Wade, ont également fréquenté l’école, classée patrimoine de l’humanité.

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …