Accueil / POLITIQUE / Abdou Karim Sall, coordonnateur des cadres de l’Apr de Pikine «Le Pse a été concocté par les Sénégalais, sur indications du chef de l’Etat»

Abdou Karim Sall, coordonnateur des cadres de l’Apr de Pikine «Le Pse a été concocté par les Sénégalais, sur indications du chef de l’Etat»

 Déterminé à réélire Macky Sall à la tête du Sénégal, Abdou Karim Sall, coordonnateur des cadres de l’Apr du département de Pikine, dévoile son plan d’actions de reconquête des localités perdues lors des locales du 29 juin. Aussi, a-t-il appelé ses pairs à travailler dans l’unité, après avoir mis à la disposition des militants marron une permanence dite Maison de l’Apr. M Sall estime par ailleurs que Le ministre de l’intérieur peut organiser des élections neutres et transparentes

La mise en place d’une permanence permettra aux apéristes de la commune de Mbao, de se retrouver pour échanger sur les questions liées à la fortification de leur parti. Ainsi, Abdou Karim Sall, tient-il à prouver que le parti de Macky Sall est majoritaire dans cette localité, grâce aux efforts des responsables locaux qui ont déjà entamé les campagnes de massification et de remobilisation des troupes. «Des activités du genre, à quelques mois des élections, seront des occasions de débattre sur les sujets essentiels, dont le fonctionnement de l’Apr. Notre cheval de bataille, c’est d’aller auprès des Sénégalais, où qu’ils se trouvent, partager leurs soucis, mais aussi, les sensibiliser sur les réalisations et ambitions du régime», explique le coordonnateur des cadres de l’Apr du département de Pikine. Face à la presse, il s’est dit convaincu que la réélection du Président Sall passera par un commun investissement de tous les responsables, dans le cadre d’un important programme qui démarre avec les dispositions prises pour la reconquête des communes perdues. «Ce qui reste à faire, c’est taire les querelles nées des chocs d’ambitions. Les jeunesses de Pikine, en rapport avec celles de Mbao, devront être, comme de coutume, sur le terrain, pour contribuer à la massification de l’Apr», affirmera Sall. Répondant à Malick Gackou, selon qui, le Pse ne rassure pas les Sénégalais, le coordonnateur des cadres apéristes de Pikine le qualifiera de réserve, à la tête d’un petit groupe. «Il a tout faux. S’il avait saisi les contours du Pse, ses propos seraient autres. Il doit savoir raison garder. Il est libre de manifester ses ambitions, s’il en a, mais il est indéniable que le Pse a été concocté par les Sénégalais, sur indications du chef de l’Etat. Et la majorité des citoyens adhèrent à ce programme qui se veut aller au delà des deux mandats du président de la République. Le Pse est la voie pour transformer le Sénégal en pays émergent», argumentera-t-il.

Le ministre de l’intérieur peut organiser des élections neutres

Sur la légitimité d’Abdoulaye Daouda Diallo pour organiser des élections, Abdou Karim Sall est d’avis que certains débats ne sont pas importants pour les populations. «C’est le ministre de l’intérieur, sous les libéraux, en tant que wadiste, qui avait organisé des élections que le Pds avait perdues. Abdoulaye Daouda Diallo qui a eu à organiser les locales avec brio, mérite de se voir confié l’organisation de la prochaine présidentielle», se convainc-t-il. Mieux, il taclera l’élu de sa commune qu’il compte parmi ceux qui paniquent, voyant des jeunes s’organiser pour sensibiliser les populations par rapport à l’inscription sur les listes électorales. «Il abuse de son pouvoir d’élu. Il n’a nullement le droit de refuser de délivrer à un citoyen de Mbao, un certificat de résidence, pour le simple fait qu’elle est de l’Apr. C’est inadmissible. Un huissier a été déjà saisi, de même que les autorités sont au courant de son forfait. Le maire de Mbao est derrière des nervis qui ont menacé de brûler ma maison. Nous disposons des enregistrements et des images le prouvant. Il répondra devant la justice, pour abus de pouvoir et menaces à mon encontre. Nous sommes majoritaires à Mbao pour répondre à la provocation. Mais, je ne m’abaisserais jamais à son niveau de petitesse politique. Tout le monde sait qu’il a été élu par défaut. Il n’a ni programme, ni ambition pour Mbao. Il a perdu la raison, lorsque les jeunes de Mbao se sont opposés à son ambition de brader leurs terres».

Se prononçant sur les conseils des ministres décentralisés, Abdou Karim Sall soutiendra que Macky Sall a toujours souhaité donner une nouvelle trajectoire aux régions qui ont, abritant ces séances de travail, dans le cadre du Plan Sénégal émergent, permis aux populations de sortir de l’anonymat. «Plusieurs secteurs vont être boostés au profit des jeunes, à travers ces conseils des ministres décentralisés», rassure-t-il.

Sada MBODJ

Share This:

À voir aussi

SEYNABOU NIASSE MEMBRE FONDATRICE DE L’APR « Mimi Touré est la mieux placée pour diriger la liste de BBY »

Le Président Macky Sall peine en ce moment pour désigner le général qui va diriger …