POLITIQUE

ABDOUL MBAYE PERSISTE ET SIGNE : ‘’Le Groupe Petro Tim a empoché un ‘’cadeau’’ de 60 milliards F Cfa’’

  • Date: 19 septembre 2016

L’affaire Pétro Tim est loin de connaître son épilogue. Après la sortie du ministre des Finances pour rétablir la vérité avec des documents à l’appui, Abdoul Mbaye fait état d’un ‘’cadeau’’ de 60 milliards de nos francs au profit du Groupe Petro Tim

La polémique sur l’affaire Petro Tim ne cesse de s’enfler. Malgré la sortie de l’argentier de l’Etat, niant toute évasion fiscale d’un montant de 90 milliards de FCFA, l’ancien Pm persiste et signe : « Le Sénégal n’a pas seulement perdu en impôts et en droits de préemption qui auraient pu être cédés, dans les cessions de parts entre Petro Tim et Timis Corporation, mais l’Etat a fait une largesse d’au moins 120 millions de dollars, soit 60 milliards de Francs Cfa au Groupe Petro Tim.

En effet, précise Abdoul Mbaye dans une note parvenue à notre rédaction, ‘’le Sénégal a en effet perdu la valeur de la première transaction (vente des 90% donnés gracieusement par l’Etat du Sénégal à Petro Tim et revendus par ce dernier) ; il aurait aussi pu continuer de détenir les 30% de droits détenus par le groupe Petro Tim sans le moindre décaissement.’’

Le premier Pm de Macky de renchérir : ‘’tout citoyen sénégalais peut faire une estimation de ces 30% puisque Kosmos Energy a annoncé avoir acquis les 60% des droits pour 400 millions de dollars (un peu plus de 200 milliards de francs CFA) d’investissements à réaliser pour l’ensemble des parties.’’ Poursuivant, il ajoute que le ‘‘cadeau’’ au Groupe Petro Tim de 60 milliards de FCfa prendra davantage de valeur au fur et à mesure que les réserves mises en évidence gagneront en ampleur. Telle est, selon lui, ‘’une première estimation, hors fiscalité, des largesses faites au Groupe Petro Tim, dont les relations avec M. Aliou Sall sont notoirement connues.’’ A son avis, le scandale est énorme : 10% pour 15 millions de Sénégalais, et 30% (3 fois plus) pour Frank Timis, ses amis et associés à découvrir. ‘’

Toujours est-il que selon le patron de l’ACT, il y a eu deux transactions de cession de droits : ‘’Timis Corporation a acquis les droits de Petro Tim Ltd le 03 juillet 2014, et les a revendus à Kosmos Energy le 19 août 2014. Timis Corporation n’a donc possédé les parts de Petro Tim Ltd que durant 46 jours avant de les céder à Kosmos Energy.’’ Cette opération de cession n‘est pas, à proprement parler, une opération de « recherche et de développement » entrant dans le champ des opérations minières, a-t-il expliqué, avant d’enfoncer le clou : ‘’Elle est purement spéculative et a ajouté à l’opacité qui a caractérisé toutes les opérations sur les permis concernés.’’

Pour l’ancien PM, ‘’elle aurait donc dû, en toute rigueur, faire l’objet d’une imposition normale et même donner lieu à un redressement fiscal.  ‘’En clair, détaille-t-il, le groupe Petro Tim n’a jamais eu les moyens de financer la recherche et l’exploration.’’ ‘’En octroyant des permis qui ont pu être ensuite cédés en l’état, sans investissement de la part du Groupe Petro Tim qui n’a été que dans un rôle d’intermédiaire-courtier, l’Etat du Sénégal a permis à ce Groupe de se faire de l’argent à sa place’’, commente-t-il, dépité.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15