20 septembre, 2014
Accueil » POLITIQUE » Abdoulaye Baldé : « Etre président, ce n’est pas pour bomber le torse ou pour bander les muscles »
Abdoulaye Baldé : « Etre président, ce n’est pas pour bomber le torse ou pour bander les muscles »

Abdoulaye Baldé : « Etre président, ce n’est pas pour bomber le torse ou pour bander les muscles »

Si d’aucuns estiment que les avertissements du président de la République viennent à point nommé pour recadrer les libéraux, ces derniers ne cachent pas leur irritation. Le maire de Ziguinchor, même s’il n’est plus dans la barque des libéraux, navigue néanmoins dans les eaux troubles de l’opposition et de la traque des biens mal acquis. Le leader de l’Union centriste du Sénégal s’est donc exprimé par rapport à la question.
Abdoulaye Baldé se sent concerné par les propos du père de la Nation c’est la raison pour laquelle il a profité de la réunion du Conseil municipal de Ziguinchor pour réagir. « Il considère que « être président, ce n’est pas pour bomber le torse ou pour bander les muscles ». « Nous sommes sur le champ politique où il y a un débat d’idées qui peut, quelquefois, faire mal » a-t-il soutenu. Et le maire de Ziguinchor de poursuivre : « Un président de la République, c’est pour faire de la réflexion pour avancer le pays. Moi j’invite les uns et les autres à la raison. Nous sommes dans un pays de démocratie ». Il estime aussi qu’« il ne faut pas donner des coups au bas de la ceinture ». Même s’il reconnait que c’est « une bonne idée de bomber le torse, en exterminant son opposition, il espère que ce n’est pas là l’intention du chef de l’Etat. Car, pour lui, « l’opposition sera toujours là pour défendre cette population, en faisant preuve de la correction la plus totale ». Il avoue, toutefois, que « le Président est une institution, et il faut la respecter en tant que telle ».

REWMI.COM/NFG