Accueil / POLITIQUE / Abdoulaye Bathily à Bakel : «Wade doit diminuer les taxes sur les hydrocarbures»

Abdoulaye Bathily à Bakel : «Wade doit diminuer les taxes sur les hydrocarbures»

Abdoulaye Bathily, en tournée dite de ‘remerciement, d’information et de sensibilisation’ dans le département de Bakel a demandé au chef de l’Etat de diminuer les taxes sur les produits importés, notamment les hydrocarbures.
Le professeur Abdoulaye Bathily soutient que la priorité du Sénégal est ailleurs et non dans les dépenses à coup de milliards pour ‘des institutions qui ne jouent pas leur rôle’. Pour l’émissaire du front ‘Siggil Sénégal’, l’Assemblée nationale n’existe que de nom. D’ailleurs, raille-t-il, ‘c’est une Assemblée de Me Wade’. Les députés, selon lui, ne représentent rien. Et d’ajouter : ‘Parmi ceux qui sont désignés par Wade comme députés, ce sont ceux-là qui étaient, en 2000, dans des comités de soutien à Abdou Diouf pour sa réélection’. ‘Aujourd’hui, ils se disent députés du changement. C’est tout à fait ridicule’, lance Bathily d’un air moqueur. Il poursuit : ‘Tout le monde a tourné le dos à Abdoulaye Wade dans ce département de Bakel. Et Wade le sait très bien. Car, ajoute Bathily, Wade ne se fait aucune illusion sur le caractère minoritaire du Pds dans le département de Bakel. Chaque jour que Dieu fait, nous avons la confirmation de cela’.

Abordant la question relative à la cherté de la vie, le candidat malheureux à la présidentielle invite le président Abdoulaye Wade à renoncer ’aux taxes énormes qu’il fait payer aux différents secteurs’. Pour Bathily, le secteur des hydrocarbures constitue une sorte de manne financière pour Wade. ‘C’est inadmissible que le carburant, le gaz et l’essence coûtent moins cher au Mali voisin qu’au Sénégal. Alors que nous importons tous sur le marché international les hydrocarbures’. ‘Alors, comment se fait-il que ces hydrocarbures qui transitent par le port de Dakar et qui sont transférés à des milliers de kilomètres coûtent beaucoup moins cher là-bas qu’ici au Sénégal ?’, se demande-t-il.


À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …