ACTUALITE

ABDOULAYE DAOUDA DIALLO, MINISTRE DE L’INTÉRIEUR « Les hôtels qui ne renforcent pas leur sécurité seront fermés »

  • Date: 22 janvier 2016

On repasse en alerte maximale après le risque d’une éventuelle attaque terroriste à Dakar. Les hôtels, premières cibles des « Jihadistes » sont menacés de fermeture par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique,  au motif de ne pas renforcer leur sécurité.

Les attentats meurtriers perpétrés contre les hôtels  Radisson Blu de Bamako et Splendide de Ouagadougou  rappellent s’il en était besoin, que ceux-ci  restent des cibles de choix pour les terroristes. Lentement, mais surement, le Sénégal est en train d’intégrer la menace terroriste dans son fonctionnement. Son attention ayant été aiguisée par ces dernières attaques contre les hôtels suscités. Le ministre de l’Intérieur a rendu publiques des dispositions susceptibles de prévenir le terrorisme. Interpellé hier par les députés sur les mesures prises par le Gouvernement pour lutter contre le terrorisme, Abdoulaye Daouda Diallo a souligné que tous les  hôtels qui ne renforceront pas leur sécurité seront fermés. Les hôtels étant des cibles parfaites, le ministre de l’Intérieur a ordonné aux responsables hôteliers d’avoir une vigilance plus accrue, pour éviter qu’un de leur site ne soit visé par une action terroriste. Aussi, a-t-il souligné avoir pris un arrêté, en ce sens,  demandant aux réceptifs hôteliers de renforcer leurs mesures sécuritaires. Par conséquent, les établissements hôteliers qui feront fi de ces mesures sécuritaires seront tout simplement fermés. « Nous avons d’ailleurs demandé par une note, aux hôteliers de procéder eux-mêmes à la sécurisation de leurs lieux. Et si dans les prochains jours cette mesure n’est pas respectée, nous n’aurons d’autres choix que de procéder à la fermeture de ces lieux », a-t-il averti. Avant d’ajouter que des actions sont en train d’être menées par la police et les services militaires et paramilitaires qui, dit-il, parcourent régulièrement certains lieux pour ne pas avoir de surprises. Toutefois, Abdoulaye Daouda Diallo se réjouit qu’il y a la prévention avec le renseignement et que sur ce point, toutes les structures sont en parfaite coordination. Également, le ministre de l’Intérieur a indiqué qu’une cellule est en gestation pour agir en cas de crise. Aussi, le ministre a-t-il lancé un appel à la population sénégalaise et aux médias à un changement de posture.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15