Accueil / ACTUALITES / Abdoulaye Diagne Faye non convoqué : La purge continue pour le ‘vagabond’

Abdoulaye Diagne Faye non convoqué : La purge continue pour le ‘vagabond’

Le match amical de demain contre le Ghana, il n’est pas sûr de titulariser Abdoulaye Diagne Faye. Donc, il ne le convoque pas. Le sélectionneur national a appris à ses dépens que le joueur de Bolton n’aimait pas les bancs de touche.

Les excuses publiques n’y feront rien. Abdoulaye Diagne Faye risque de connaître une longue purge en équipe nationale. Il paie ainsi sa sortie orageuse sur le technicien franco-polonais. Exaspéré par sa non-utilisation lors du séjour des ‘Lions’ en Afrique australe, le sociétaire de Bolton avait déversé sa bile amère sur le sélectionneur national. Diagne Faye n’avait fait aucune apparition sur les trois matchs que ses coéquipiers ont livré (contre la Tanzanie 1-1 ; et le Mozambique 0-0) comptant pour les éliminatoires de la Can 2008 et ni à une rencontre amicale contre le Malawi (2-3). Cet abandon a été à l’origine d’une vive altercation avec à la clé des propos peu amènes sur le sélectionneur national qualifié de ‘fils de p…’. Par la suite, Diagne-Faye avait regretté s’être laissé débordé par sa colère. ‘On a eu une discussion assez virile’, a du reste reconnu Henry Kasperczak lors de sa conférence de presse avec un certain sens de l’euphémisme. ‘C’est quelqu’un qui n’accepte pas de rester sur le banc de touche’, explique le sélectionneur. Il a justifié la non-convocation du défenseur de Bolton pour le match amical contre le Ghana, prévu mardi prochain à Londres, avec le souci clair de ne pas provoquer un nouvel incident. ‘Je ne peux pas lui donner la garantie de jouer comme titulaire dans l’équipe, c’est pour cette raison que je ne l’ai pas convoqué’, dit-il sagement.

A écouter Kasperczak, l’absence d’Abdoulaye Diagne Faye en sélection nationale risque de durer pour longtemps, à moins d’une défaillance dans la charnière centrale, car il a clairement indiqué vendredi dernier sa préférence dans ce segment de jeu des ‘Lions’ : ’J’ai confiance aux deux joueurs Malickou Diakhaté (Dynamo de kiev) et Lamine Diatta (Besiktas) qui nous ont donné satisfaction’. Un choix établi que même la polyvalence de l’ancien sociétaire de Jeanne d’Arc ne peut remettre en cause. Car faire évoluer le ‘vagabond’ à d’autres postes comme le flanc droit (en l’absence de Bèye, c’est Ferdinand Coly qui a été appelé) ou au milieu du terrain est exclu pour Kasperzack, pas très chaud pour les ‘expérimentations’.

‘C’est un joueur qui, dans son club constamment, joue comme stoppeur. Je le maintiens au même poste en équipe nationale pour le mettre dans un contexte favorable’, indique le franco-polonais. Sur un ton plus ferme, il poursuit : ‘Certains joueurs sénégalais sont titulaires dans leurs clubs, mais ils sont sur le banc de touche en équipe nationale. C’est comme ça : soit on accepte, soit on n’accepte pas, lui (Diagne Faye), il pense différemment.’

Même s’il s’est montré très à cheval sur sa position, le sélectionneur des ‘Lions’ ne met pas pour autant une croix sur le joueur de Boltonien. ‘La participation de Abdoulaye Diagne Faye en équipe nationale sera dans l’avenir résolue, mais pour l’instant, il n’est pas convaincu puisqu’il ne veut pas rester sur le banc’, insiste Kasperzack.


À voir aussi

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …