téléchargement

Abdoulaye Isaac DIOP réplique «Moustapha Cissé  Lo entache l’honorabilité des députés»

 Entre Macky et Idy, le clash continue. Les proches de l’ancien premier ministre n’ont pas apprécié les attaques de Moustapha  Lo Cissé contre leur mentor. De Thiès à Dakar, les coordinations Rewmistes ont pondu des communiqués acerbes contre l’apériste.

«Le député Moustapha Cissé Lo vient, avec ses sorties hasardeuses, de montrer une étroitesse d’esprit sans commune mesure. Cette fois-ci, sa réaction récente à l’assemblée nationale entache l’honorabilité des députés, pendant que le peuple souffre d’un manque de représentant digne de travailler pour son intérêt, avec la connaissance la plus parfaite de ses aspirations. Mais s’attaquer de la sorte à Idrissa Seck, au détriment du débat de principe et d’échanges intellectuels, ne l’honore pas, ses partisans apéristes également», dira Abdoulaye Issac Diop. Le jeune Rewmiste est d’avis  qu’en aucun cas, le fameux Cissé Lo ne devrait calomnier le président du parti Rewmi, puisqu’il s’agissait de parler de l’organisation d’une de nos institutions qui est au-dessus de nous tous. «En effet, Moustapha Cissé Lo qui est un coutumier des faits, n’a pas surpris les Sénégalais dans son intervention peu pertinente et loin d’être instructive. Sans doute, n’eut-été son âge, la société sénégalaise l’aurait traité de pauvre lâche», poursuivra le proche d’Idy.

Le responsable des jeunes de Thiès-ouest a rappelé au président Macky Sall d’abroger les difficultés quotidiennes des Sénégalais. «Quand se passera-t-il une journée entière sans coupure d’électricité et d’eau ? Quand les principes de bonnes gouvernances prendront-ils le dessus sur les calculs politiques politiciens ? Quand se tiendra la prochaine élection présidentielle ? Donc les défis qui interpellent notre pays sur le plan énergétique, la qualité de l’eau servie aux populations, les réformes institutionnelles…, sont les seuls qui vaillent. S’attarder sur de petites choses, dans le but de préparer une réélection n’est pas digne d’un pouvoir qui a fait naître beaucoup d’espoir», a-t-il conclu. Pour rappel, le député Moustapha Cissé, membre de la direction de l’Apr, avait traité de tous les noms d’oiseaux le président Idrissa Seck et compagnie qui avait refusé de voter certaines lois visant à réformer l’Assemblée nationale que dirige le président Moustapha Niasse.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …