9166056-14602055

Abdoulaye Wade: « Pour la première fois au Sénégal, j’ai pas mis de l’argent dans une élection parce que je ne l’ai pas, j’ai été volé »

L’ex-président de la République, Abdoulaye Wade, a accordé une interview exclusive à la radio Walfadjri. L’ancien chef de l’État du Sénégal a réagi aux résultats issus du référendum.

Abdoulaye Wade a indiqué n’avoir investi aucun franc dans la campagne sur le référendum portant sur la révision constitutionnelle. Pour lui, c’est la première fois dans l’histoire du Sénégal qu’il en est ainsi. Car, fait savoir Abdoulaye Wade, c’est lui qui finançait son parti ; mais cette fois il n’a pas les moyens financiers pour le faire parce qu’il a été victime de vol.

Sur la proposition de médiation venant de Landing Savané, Abdoulaye Wade explique que le leader de AJ/PADS, qu’il aime bien pour avoir mener beaucoup de batailles pour la démocratie avec lui, ne peut pas jouer ce rôle. Landing Savané a déjà choisi le camp du Oui, explique t-il.

D’ailleurs sur le dialogue, Abdoulaye Wade fait savoir à qui veut l’entendre que son parti n’est pas demandeur. Que la majorité gouverne et que l’opposition s’oppose dans les règles démocratiques.

Sur le statut de l’opposition contenu dans la révision, Abdoulaye Wade explique qu’il ne crachera pas dessus. Car, pendant longtemps, il avait l’ambition d’ériger un tel statut pour les opposants. Sur celui qui sera le chef de l’opposition, l’ex chef de l’État indique que toutes les forces de l’opposition et du Front du Non devront se concerter et dialoguer pour le déterminer.

S’agissant du futur de son parti, Me Wade se dit confiant au vu des résultats obtenus lors du référendum.

Senego

Voir aussi

thierno_bocoum_rewmi-30-03-2015_02-03-57_0

RÉPONSE AU MINISTRE DU BUDGET-PAR THIERNO BOCOUM

Votre réponse suite à mon interpellation concernant l’affaire de l’ancien ministre délégué Fatou Tambédou est …