Aboubacry Mbodj (RADDHO) : « les autorités et les groupe de jeunes cités par Lamine Diack doivent édifier le peuple «

La RADDHO  appelle à une ouverture immédiate d’une information judiciaire dans l’affaire dite Lamine Diack.

Dans la foulée, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme demande au gouvernement de mettre un terme aux arrestations d’opposants et de journalistes. Pour Aboubacry Mbodj, secrétaire général de l’organisation, les autorités et les groupes de jeunes nommément cités dans cette affaire doivent apporter des éclaircissements au peuple sénégalais. Il invite l’ensemble du peuple sénégalais à plus de patience pour un dénouement heureux de cette affaire.

Voir aussi

CRISE EN GAMBIE- Les députés prorogent la transition en Gambie…

  L’Assemblée nationale gambienne  a voté, hier,la loi prolongeant la transition et le maintien du …