Accueil / FAITS DIVERS / Abus de confiance et de faux usage de faux- Un agent de Tigo vole 28 millions Fcfa et prend 6 mois dont 2 de prison ferme

Abus de confiance et de faux usage de faux- Un agent de Tigo vole 28 millions Fcfa et prend 6 mois dont 2 de prison ferme

6 mois dont 2 de prison ferme, c’est la sentence qui a été prononcée contre le gestionnaire de stocks de Tigo. Hassan Sané a été attrait à la barre de cette juridiction pour faux et usage de faux en écriture bancaire et abus de confiance portant sur 28 millions de Francs. Il devra également verser à Tigo 25 millions Cfa à titre de dommages et intérêts.

Gestionnaire de stocks (puces et autres articles) chez l’opérateur de téléphonie mobile Tigo, Hassan Ibrahima Sané a comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Il a été attrait devant la barre de cette juridiction suite à une plainte de ladite société l’accusant de faux et usage de faux en écriture bancaire et d’abus de confiance portant sur 28 millions Fcfa. Il ressort des débats d’audience que le mis en cause falsifiait les bordereaux de versement des agents qui étaient sur le terrain, dans le but de faire des surfacturations pour mieux détourner des fonds. Malheureusement pour lui, un contrôle de routine a été effectué et un manquant de 28 millions a été noté. Interrogé, Hassan Sané a reconnu les faits avant de revenir sur les raisons qui l’ont poussé à agir de la sorte. A l’enquête préliminaire, il avait soutenu avoir commis ce faux pour pouvoir amasser de l’argent et payer sa société, car il a été victime de vols répétitifs sur les articles dont il avait la lourde charge de gérer. A la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, il a confié : « quand j’ai été victime de vols répétitifs, je n’avais pas de quoi rembourser ma société. De peur d’être renvoyé, j’ai commis cet acte pour collecter de l’argent correspondant à la valeur des articles volés, c’est-à-dire 28 millions de nos francs ».

Tigo réclame 35 millions à titre de dommages et intérêts

Constitué en qualité de partie civile, l’avocat de la société de téléphonie mobile Tigo a réclamé 35 millions de nos francs au mis en cause. A l’en croire, les faits ne souffrent l’ombre d’aucun doute et la société Tigo a subi un préjudice dans cette affaire. Pour la peine, la robe noire s’en rapporte à la peine que va requérir le représentant du ministère public. Invité à faire ses réquisitions dans cette affaire, ce dernier a requis une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme. Un réquisitoire jugé sévère par l’avocat de la défense, selon qui le seul tort de son client est de ne pas avoir porté plainte quand il a été victime de vols répétitifs. Me Tall de poursuivre : « mon client est un garçon très sérieux. C’est vrai qu’il n’a pas pu rapporter la preuve de ses allégations à la barre, mais je peux vous confirmez que c’est un garçon modèle. Cependant, il a été naïf sur cette affaire ». Pour obtenir la libération de son client, la robe noire a déclaré que la famille du mis en cause est prête à vendre un terrain pour rembourser la partie civile. Mieux, il a avec lui 5 millions de nos francs qu’il va remettre au plaignant. C’est au regard de tous ces éléments que la robe noire a demandé une application bienveillante de la loi. En rendant sa décision, le tribunal a déclaré le prévenu coupable. Pour la peine, il a été condamné à 6 mois dont 2 de prison ferme. En plus de cette peine, le mis en cause devra verser 25 millions de nos francs à la société de téléphonie mobile Tigo.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Homme décapité à Tivaoune: Le mobile du crime est connu

Nous en savons un peu plus sur le meurtre d’Assane Seck, ce vieux de 71 …

Tivaouane : La tête d’Assane Ndiaye retrouvée, ses fils arrêtés

Rebondissement dans l’affaire du meurtre du vieux Assane Seck, tué mercredi par des individus non …