POLITIQUE

ACCAPAREMENT DES SIEGES DES LOCALES ET DU HCCT PAR L’APR «TROP C’EST TROP», SELON L’AFP

  • Date: 24 septembre 2016

La répartition des postes glanés lors des dernières élections au Sénégal, dans le cadre de  la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (Bby) ne semble apparemment pas du goût des camarades de Moustapha Niasse, Sg de l’Alliance des forces de progrès (Afp). En effet, à travers un communiqué en date d’hier, vendredi, le Comité Stratégie et Actions (Csa) des «Progressistes» a fustigé le comportement de certains des alliés dans la mouvance présidentielle, à l’occasion de l’élection des membres du Hcct. Le Csa a toutefois prévenu que de tels agissements ne sauront prospérer lors des échéances futures.

Le Comité Stratégie et Actions (Csa) de l’Afp est en effet sorti de sa réserve pour décrier «les agissements de certains hommes politiques dépourvus de toute culture d’alliance et qui n’hésitent pas à tenter de prendre abusivement des décisions en porte-à-faux avec les règles de l’éthique et de la transparence». Dans la note qui a sanctionné leur rencontre du jeudi 22 septembre dernier, les camarades de Moustapha Niasse ont tenu à prévenir, de manière voilée, l’Alliance pour la République (Apr) qui s’est taillée la part du lion, en comptant 56 sièges parmi les 74 gagnés par la coalition Bby.

Le Csa de l’Afp, qui dit noter les mêmes comportements lors des élections locales dernières, a fait savoir en outre que de tels agissements «ne sauraient être tolérés lors de prochaines échéances, car il n’est pas envisageable que les intérêts stratégiques de l’Afp soient mis sous le boisseau». En termes clairs, l’Afp avertit qu’il ne se laissera pas faire pour les législatives prochaines. Pour rappel, la clé de répartition, telle que définie par les leaders de la coalition Bby, n’a pas été respectée dans certaines localités, comme à Rufisque, Vélingara, ou encore à  Patar Ria.

Dans ces localités, comme dans certains autres du pays, les militants de l’Apr ont refusé systématiquement de se plier à cette clé de répartition, s’accaparant de tous les postes disponibles.  Tout de même, le Csa de l’Afp a tenu à féliciter ses camarades élus, non sans les engager à «donner le meilleur d’eux-mêmes, pour contribuer à faire jouer à la nouvelle Institution le rôle qui lui sied, dans le cadre de l’Acte 3 de la décentralisation et de la territorialisation des politiques publiques».

Sud quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15