Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, le Professeur Awa Marie Coll Seck
Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, le Professeur Awa Marie Coll Seck

Accès au traitement antirétroviral- l’Onusida llance une plateforme pour atteindre les cibles en Afrique de l’Ouest et du Centre

L’Onusida a pris l’initiative d’intensifier l’accès au dépistage du Sida ainsi que le traitement antirétroviral. C’est dans ce cadre qu’elle a lancé, hier, une plateforme régionale en vue d’atteindre les cibles de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Une plateforme régionale pour intensifier l’accès au dépistage et au traitement antirétroviral en vue d’atteindre les cibles 90-90-90 dans les pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Aoc), d’ici à 2020, a été lancée, hier, par Onusida et ses partenaires. Elle aidera à la mise en œuvre de l’approche «tester et traiter» pour atteindre les cibles.

L’enjeu est de taille d’après ces experts. Car si les objectifs sont atteints d’ici à 2020, on sera sur la voie de mettre fin à l’épidémie de Sida d’ici à 2030 en tant que problème majeur de santé publique, comme le prévoient les Objectifs de développement durable (Odd), récemment adoptés par la communauté internationale.

Les intervenants ont rappelé l’urgence de mettre en œuvre des stratégies novatrices et efficaces pour accélérer l’accès au dépistage du Vih et au traitement antirétroviral en vue d’atteindre les objectifs précités. Elle jouera un rôle clé pour appuyer les pays à travers des plateformes nationales. Elle cherchera à promouvoir le leadership, le plaidoyer et à mobiliser la volonté politique à haut niveau pour une accélération de la riposte et une pérennisation des financements.

Egalement, elle appuiera la mise en œuvre et le suivi des stratégies et d’interventions novatrices pour intensifier le dépistage et le traitement et rendre accessible la mesure de la charge virale. Elle suscitera aussi le partage d’expériences et la conduite de recherches opérationnelles pour renforcer les connaissances et l’identification de bonnes pratiques et solutions nouvelles. Elle appuiera en outre les pays dans leurs efforts de mobilisation et de gestion efficiente et efficace des ressources financières, indispensables à la réalisation de leurs ambitions.

C’est sous ce rapport que Merskem Grunitzky, directrice du bureau régional d’Onusida pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, a indiqué: «Le monde a enregistré des progrès, mais le problème du Sida n’est pas encore réglé en Afrique et il faut accélérer dans les 5 ans qu’on atteigne les trois 90. Et pour y arriver, il faut changer de stratégies en adoptant des solutions stratégiques en assurant la disponibilité des antirétroviraux avec des solutions stratégiques».

Pour sa part, Awa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action sociale a confié: «Ils sont partis de rien. Et même quand on avait un malade parfois, on avait du mal à assurer le traitement. Cela pour dire que ce n’est pas en restant assis qu’on va atteindre ces objectifs, il faut qu’on se mette au travail».

Le Populaire

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …