SANTE

Accessibilité des populations aux soins de santé : le gouvernement veut ‘’ une commune, une mutuelle de santé ’

  • Date: 21 août 2015

Pour atteindre les objectifs de la Couverture maladie universelle (Cmu), le gouvernement souhaite ériger dans chaque commune du Sénégal une mutuelle de santé. Cette politique devrait permettre aux populations du secteur informel de bénéficier d’une protection sur le plan sanitaire.

L’accès aux services de santé de base pour l’ensemble des populations reste une priorité des autorités depuis l’indépendance du Sénégal. Malgré des efforts réalisés en matière d’investissement public, cet objectif n’a jamais pu être atteint. Un défi que tente de relever le gouvernement actuel avec la mise en place de la Couverture maladie universelle (Cmu).

Fixant l’objectif d’atteindre au moins 75% de la population à l’horizon 2017 en termes de soins, le gouvernement prend l’option d’associer les communes à l’initiative.

Dans cette optique, un Comité local de développement a été organisé hier, à Yoff, par l’agence de la Cmu afin d’élaborer un plan d’action pour la mise en place et la restructuration des mutuelles de santé dans les différentes communes d’arrondissement.

En clair, il s’agit d’une méthode fondée sur la décentralisation et l’assurance maladie à travers l’approche «Une commune, une mutuelle de santé au moins». «Au début, on avait ciblé 14 départements pour la phase pilote concernant les mutuelles de santé. Mais aujourd’hui, nous voulons installer cette politique dans tout le Sénégal», renseigne Serigne Diouf, économiste de la santé au niveau de l’agence de la Cmu, lors du lancement du Cld de la Cmu de base à travers les mutuelles de santé.

Du côté de la sous-préfecture des Almadies à laquelle la commune de Yoff appartient, on salue l’initiative à juste titre. «Si la Cmu n’existait pas, il fallait la créer. Dans le système de protection sociale, les uns sont protégés et d’autres non. Ceux qui manquent de protection sont plus nombreux. Alors si le gouvernement a eu l’idée de mettre en place cette politique, je dis que c’est une action pour la justice et l’équité», se réjouit Abdoul Wahab Thioune, sous-préfet des Almadies.

«L’Etat ne couvrait que les salariés. Avec la cherté de la santé, les pêcheurs, les commerçants, les tailleurs, les maçons, les menuisiers ne sont pris en charge nulle part. Ces derniers, laissés en rade, représentent plus de 50% de la population. C’est pourquoi il est pertinent de créer une mutuelle communautaire pour prendre en charge cette catégorie de personnes», plaide Ismaïla Thioye, retraité du système des Nations unies, de l’Usaid et du ministère de la Santé.

Le quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15