Accueil / SOCIETE / Accident de circulation à Louga Le préfet en guerre contre les motos Jakarta

Accident de circulation à Louga Le préfet en guerre contre les motos Jakarta

Une vaste coalition, dirigée par le préfet du département de Louga, Mamadou Khouma, a été mise sur pied pour lutter contre les mauvaises pratiques dans le transport urbain. Les autorités administratives, le préfet du département en tête, les chefs de service étatiques impliqués, le représentant des forces de l’ordre, une délégation des chefs de quartier, de même que les religieux, ont tous conjugué leurs efforts auxquels s’est ajouté le verbe  pour freiner les nombreux accidents de la circulation dans la commune de Louga, surtout ceux causés par les motos Jakarta. C’est un véritable drame qui endeuille continuellement les populations. Parmi les causes d’accidents les plus fréquemment évoquées, citons, entre autres,  le non-respect du code de la route, l’indiscipline, le recrutement au rabais (des jeunes de moins de 18 ans), la négligence du port de casque sécuritaire, la cacophonie musicale des baffles installés sur les engins et les motos. Des affrontements entre mauvais conducteurs et les policiers sont notés parfois, mais les fautifs sont relaxés à cause de certaines interventions. Le préfet Mamadou Khouma a annoncé, devant la presse, un arrêté préfectoral portant une batterie de mesures axées sur un contrôle strict suivi de sanctions conséquentes. Le président du Collectif des conducteurs de motos Jakarta, Adama Diallo, et le responsable du recrutement, reconnaissent que leurs collègues sont cités parfois dans des histoires de vol, de viol et de trafic de drogue. Un autre forfait désolant : les indexés préfèrent toujours éviter la vindicte populaire et s’enfuient au lieu de porter assistance à leur victimes. Rappelons que les autorités politiques ont mis à la disposition des conducteurs de motos Jakarta beaucoup de casques et gilets de protection.

Sidy THIAM

À voir aussi

Revue de presse du Vendredi 22 juin

La mort de cinq membres d’une même famille dans un incendie à Kédougou et le …

Commerçant tué à la Médina : L’autopsie enfonce la police

Ça sent mauvais pour la police, qui est accusée d’avoir tué Modou Diop, le commerçant …