Accueil / SOCIETE / Accidents de la route Le Sénégal perd annuellement 77 milliards de FCFA

Accidents de la route Le Sénégal perd annuellement 77 milliards de FCFA

Les accidents de la circulation font perdre à l’Etat du Sénégal 77 milliards de FCfa, soit 1% de son PIB (Produit Intérieur brut).

Kaolack a accueilli la semaine nationale de la prévention routière, prévue du 12 au 18 avril sur l’ensemble du territoire national. Le thème de cette année est : «Quelles solutions face aux accidents de la circulation routière ?» A cette occasion, le Directeur exécutif de la nouvelle prévention routière, Makhtar Faye, a annoncé que le Sénégal perd chaque année 77 milliards de francs, soit 1% du PIB. Il a indiqué que l’organisation de la semaine nationale de la prévention routière consiste a créé un cadre de concertation et de mobilisation nationales. «Les accidents de la circulation tuent 500 personnes par an. Rien qu’en 2016, on était à 651 morts, et 635 en 2017. Il y a trop de morts, trop de blessés et ça, c’est un frein pour le développement économique d’un pays», s’alarme-t-il. Ainsi Mactar Faye appelle-t-il les usagers à respecter les règles de circulations. Mais pour ce faire, le  Dr Faye préconise la formation. « La formation est un levier important visant à acquérir des connaissances, mais également des compétences et à changer de comportement. Vous savez, on parle beaucoup du respect des règles de la circulation, mais comme j’ai l’habitude de dire, on ne peut pas respecter ce que l’on ignore. Alors, pour inviter les usagers à respecter les règles de la circulation, il faut absolument qu’ils les apprennent, qu’ils se les approprient et qu’ils aient un autre comportement dans la circulation ». Par ailleurs, Makhtar Faye a justifié le choix de Kaolack qui est une région très accidentogène. « Les axes Fatick–Kaolack et Kaolack–Kaffrine font beaucoup morts. 400 camions passent par jour à Kaolack pour se rendre à Tambacounda, en Guinée et au Mali, etc. Donc, Kaolack mérite qu’on lui porte beaucoup d’attention et que l’Etat du Sénégal fasse beaucoup d’efforts en termes de sensibilisation

Ndèye Thiam  (Correspondance particulière)

À voir aussi

Couverture procès Imam Ndao et cie Les chroniqueurs judiciaires dénoncent les attaques contre la presse

L’Association nationale des chroniqueurs judiciaires a fait un communiqué, hier, pour déplorer les attaques dont …

Vie carcérale à Louga L’Observatoire national dénonce « les pénibles conditions des détenus » 

L’Observatoire national des Lieux de Privatisation de Liberté (Onlpl), dans le cadre du projet d’appui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *