ACCIDENTS DE TRAVAIL Plus d’un million de personnes sont tuées chaque année

Les  accidents de travail constituent une véritable tragédie sociale. Environ 1,3 million de personnes meurent chaque année dans le monde à cause de maladies ou d’accidents liés au travail.

 Des statistiques qui font froid au dos. Plus d’un million de personnes meurent chaque année dans le monde. C’est la révélation faite hier, par le directeur du Bureau international du travail (BIT), François Murangira, à l’occasion de la journée de lancement des concertations nationales sur “l’Initiative du centenaire de l’avenir du travail’’. Ce n’est pas tout. Selon M. François Murangira, ‘’ces personnes perdent la vie à cause de maladies ou d’accidents de travail’’. Il ajoute que, dans le monde, 20 millions de personnes sont astreintes au travail, tandis qu’il y a 68 millions d’enfants travailleurs. A signaler toujours que dans le monde, 270 millions d’accidents professionnels sont dénombrés par an, contre 160 millions de travailleurs qui souffrent de maladies liées au travail, sans compter que toutes les 15 secondes, une personne meurt à l’occasion du travail. Au Sénégal, en termes d’accidents de travail à titre professionnel, les chiffres tournent autour de 63.000 victimes par an. Par ailleurs, le représentant du BIT à Dakar affirme qu’un dialogue pourrait aboutir à une feuille de route qui permettra de gagner une place importante dans le rapport que cette organisation va publier en 2019, année où l’Organisation internationale du travail (OIT) célébrera ses 100 ans d’existence. L’OIT a choisi les thématiques “travail et société, emplois décents pour tous, organisation du travail et de la production et gouvernance du travail“. Et selon le ministre Mansour Sy, celles-ci permettront à tous les Etats membres de s’intéresser aux questions majeures qui préoccupent les mandants tripartites de l’Organisation.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

TRANSPORT- Le CDDC récuse le TER et milite pour la voie de contournement de la Gambie

Le projet du Train expresse régional (TER) du gouvernement, qui va coûter plus de 500 …