Accueil / ECONOMIE / ACCORD ROUTIER  CEDEAO/ CHINE Bientôt l’autoroute Lagos-Dakar

ACCORD ROUTIER  CEDEAO/ CHINE Bientôt l’autoroute Lagos-Dakar

 Pékin a décidé de  renforcer  sa stratégie en Afrique avec l’annonce de prêts bonifiés de 10 milliards de dollars et des promesses de bons offices pour « la paix et la sécurité » sur le continent. Les choses semblent, aujourd’hui, se préciser.

La Commission de la Cedeao, organe exécutif de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) vient, en effet, de signer avec CGCOC Group, le géant public chinois du BTP, cinq protocoles d’accord relatifs à divers projets de développement.

Ils  couvrent notamment le chemin de fer trans ouest-africain et l’autoroute côtière trans-ouest africaine, les infrastructures de télécommunication d’Afrique de l’Ouest, l’aviation régionale ouest- africaine, ainsi que la construction du nouveau siège de la Cedeao et de ses annexes à Abuja.

L’aspect ferroviaire porte sur d’éventuels financements que la Chine pourrait apporter un projet ferroviaire transnational en Afrique de l’Ouest. Le volet autoroutier de l’accord porte, lui, sur le financement et la construction de l’axe Lagos (Nigeria) – Dakar (Sénégal).

Pour cela, des ingénieurs privés  chinois ont fait le déplacement, en octobre, pour conduire des études préparatoires, et avec le feu vert de Pékin, bientôt vont démarrer le protocole d’accord du plus grand  projet d’infrastructures routières, ferroviaires et aériennes destiné à relier les capitales africaines.

Cheikh Bâ

À voir aussi

Industrialisation de l’Afrique : Akinwumi Adesina mise sur la formation professionnelle et technique

Le Président du Groupe de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a présidé hier …

Alerte aux ADS : Le budget de fonctionnement fait courir des dangers

Les travailleurs aéroportuaires ne sont pas contents. Certains d’entre eux sont même devenus inquiets de …