ACCORDS DE PARTENARIAT ECONOMIQUE ACP-UE- LA COALITION «NON AUX APE» DEMANDE A L’ETAT DE SUSPENDRE SA SIGNATURE

La coalition «Non Aux Ape» a réitéré son désaccord à la signature des accords de partenariat économique (Ape) entre les pays de l’Afrique Caraïbe et Pacifique (Acp) et ceux de l’Union Européenne (UE). Face à la presse hier, mercredi 11 mai, Guy Marius Sagna et ses camarades ont demandé au Président de la République Macky Sall de suspendre la signature du Sénégal.

La coalition nationale Non aux Ape demande la suspension par le président Macky Sall de la signature de l’accord de partenariat économique (Ape) par le Sénégal  et l’ouverture  de concertations avec toutes les forces vives du Sénégal comme l’avait fait son prédécesseur Me Wade sur la question.

Les acteurs de cette coalition faisaient face à la presse  hier, mercredi 11 mai.
«La coalition Non aux Ape dénonce la campagne organisée par le président en exercice de la Cedeao pour la signature par le Nigeria et la Gambie de cet Ape néocolonial. C’est pourquoi la coalition a appelé à une manifestation pour dire «Non aux Ape» à la place de l’indépendance le jour de la cérémonie officielle d’ouverture de la rencontre Acp-Ue», a soutenu Guy Marius Sagna, coordonnateur de cette coalition.

Selon lui, cette manifestation a permis de renforcer  l’information, la sensibilisation et  le questionnement des concitoyens sur le fait que cet Ape est un accord au profit de l’Europe qui va poser pour les pays de l’Afrique de l’Ouest des pertes énormes de ressources budgétaires.

«La coalition invite tous nos concitoyens, à faire front commun dans toutes les localités du Sénégal pour empêcher la ratification de l’Ape.  A nos frères et sœurs des 15 autres pays de l’Afrique de l’Ouest, la coalition appelle à la prise de toutes les initiatives pour un renforcement coordonné de la lutte pour un rejet de cet Ape», lance-t-il.

Guy Marius Sagna et ses camarades constatent que la rencontre Acp-Ue de Dakar s’est terminée en queue de poisson. Car, selon eux,  la conférence de presse prévue pour la clôturer ne s’était même pas tenue.  Cela témoigne, disent-ils des dissensions existant encore même au niveau des officiels malgré les tentatives de tirailleurs au service de l’Union Européenne.  Toutefois, la coalition se félicite des positions du Nigeria et de la Gambie qui refusent de signer les Ape et encourage les autres et leurs représentants à se battre énergiquement contre les «perspectives  meurtrières dans lesquelles risquent d’être plongées nos peuples. Si rien n’est fait ce sera l’alignement d’un cartel de chefs d’Etat sur les ambitions impérialistes de l’Union Européenne».

DES MANIFESTATIONS A LA PLACE DE L’INDEPENDANCE TOUS LES 15 JOURS

Prenant la pleine mesure des dangers, des enjeux et de la gravité de la situation, la coalition  a adopté un plan d’actions de renforcement de la sensibilisation, de la mobilisation et de la lutte contre ce pacte. Ainsi, elle va lancer une pétition pour booster celle qui est déjà en ligne afin de toucher le maximum de nos concitoyens  qui ne sont pas sur les réseaux sociaux, organiser une manifestation tous les 15 jours à la place de l’indépendance et mobiliser les citoyens pour l’interpellation dans chaque département, des députés, des collectivités locales et des autorités administratives.

Sud quotidien

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15