Accueil / ACTUALITES / Accueil de Me Wade à Washington: Les dollars de Karim divise les libéraux

Accueil de Me Wade à Washington: Les dollars de Karim divise les libéraux

Le président de la république sénégalaise qui était attendu, hier, dans l’après midi, à New York City où il doit participer au sommet des Nations Unies dont les travaux doivent démarrer en début de semaine, a du pain sur la planche. Et, pour cause, le candidat à sa propre succession risque d’atterrir en terrain miné, au pays de l’Oncle Sam. Un comité d’accueil composé de partis politiques de l’opposition et des mouvements citoyens de la société civile l’attend de pied ferme devant le siège des Nations Unies, pour dénoncer sa candidature pour un troisième mandat à la tête du Sénégal. Pis, les libéraux qui comptent contrecarrer la manifestation, ne sont pas arrivés à accorder leur violon. A en croire une source sur place, la rencontre des libéraux des Etats-Unis, dans le seul but de distribuer l’argent que Karim Wade a mis à disposition, s’est terminée en queue de poisson. Selon le porte-parole de l’Union des Jeunesses Travaillistes Libérales (Ujtl) des Etats-Unis, Doudou Dieng, le ministre conseiller Mountaga Gueye, membre influent de la Gc, à qui l’argent a été remis, aurait détourné la somme destinée au déplacement des libéraux préposés à l’accueil, en grande pompe, de leur secrétaire général national. Une accusation que le ministre conseiller a balayée d’un revers de la main. Cette situation, précise toujours notre source, a installé une vraie suspicion dans les prairies bleues de ces contrées. La forte mobilisation des libéraux venus de Dakar arrivera, peut être, à faire face à la réelle mobilisation de Beenno et de la société civile.

Sékou Dianko DIATTA


À voir aussi

Affaire Khalifa Sall- Me Seydou Diagne évoque Bara Sady, Thierno Ousmane Sy, Carmelo Sagna…

REWMI.COM- « Maintenant, ce sont les procureurs qui se mêlent à la matière électorale pour écarter …

Sénégal – Procès Khalifa Sall : « On vous demande d’être président à Rebeuss »

Les audiences du procès Khalifa Sall – dit de la caisse d’avance – doivent se …