Accueil / ACTUALITES / Accueil populaire haut en couleurs pour Nicolas Sarkozy à Dakar

Accueil populaire haut en couleurs pour Nicolas Sarkozy à Dakar

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a réservé à Nicolas Sarkozy un accueil populaire et haut en couleurs dans les rues de Dakar, où le chef de l’Etat français a entamé sa première visite en Afrique sub-saharienne depuis son installation à l’Elysée le 16 mai. Selon des journalistes familiers des voyages présidentiels français en Afrique, la foule était cependant beaucoup moins nombreuse, le long du parcours du cortège officiel, que lors des visite du prédécesseur de Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac.

Le comité d’accueil avait commencé à se déployer plusieurs heures avant son arrivée le long du boulevard de la République, qui conduit au palais présidentiel : femmes en boubou aux couleurs éclatantes, danseurs, tambourinaires, sono tonitruante, porteurs de pancartes, etc.

Au vu des pancartes, des posters et des T-shirts, jetés par brassées dans la foule depuis des camionnettes, il n’y avait là pratiquement que des supporteurs du président Wade. Les principaux partis d’opposition ont boycotté les élections législatives de juin dernier.

Beaucoup de pancartes de soutien au président sénégalais se mêlaient dans la foule aux messages de bienvenue au chef de l’Etat français, dans un mélange de folklore local et de ferveur militante.

Deux banderoles arborant les portraits des deux chefs d’Etat barraient les grilles du Palais de la République, l’une proclamant « France-Afrique, une commune volonté de renforcer des relations séculaires » et l’autre, « Ensemble, construisons un monde équitable ».

Coïncidence ou clin d’oeil, « Ensemble » était le slogan de Nicolas Sarkozy pour le second tour de l’élection présidentielle.

Des jeunes portaient des t-shirts blancs avec le même slogan ou proclamant : « Visiblement, le Sénégal avance. »

Précédés par une cohorte de motards de la police et de véhicules 4×4, Abdoulaye Wade et Nicolas Sarkozy ont remonté lentement le boulevard de la République côté à côte, debout dans une limousine au toit ouvert par lequel ils ont salué la foule à grands gestes de la main.

Ils sont entrés dans l’enceinte du Palais de la République dans cet équipage. Jacques Chirac, se souviennent ceux qui ont assisté à ses visites au Sénégal, était descendu de voiture pour s’offrir un bain de foule et gagner à pied le palais présidentiel.

Nicolas Sarkozy était venu au Sénégal en tant que ministre de l’Intérieur en décembre 2003, pour parler sécurité et co-développement, et en juillet 2006 pour signer un accord de gestion concertée des flux migratoires.


À voir aussi

Infrastructures routieres 16,4 milliards FCFA investis pour la réfection du tronçon Fatick-Kaolack

Le Président de la République, Macky Sall, a inauguré hier le tronçon Fatick-Kaolack sur la …

Me Moussa Sarr avocat des 2 percepteurs-recepteurs «Techniquement, la notion de fonds politiques n’existe dans aucun texte»

Le 17e jour du procès du maire de la ville de Dakar a été marqué …