téléchargement (1)

ACCUSÉ DE BOYCOTTER LES ELECTIONS DU HCCT Adama Faye dément et clarifie

Hier, une rumeur a circulé dans les rédactions et selon laquelle le frangin de la première dame aurait boycotté le scrutin du Haut Conseil des Collectivités territoriales (HCCT) dans le but de faire échec à la liste conduite par Abdoulaye Diouf Sarr dans le département de Dakar. Son service de communication a pondu un communiqué pour démentir toutes ces allégations.

Si l’on se fie à Ibrahima Pouye, porte-parole de l’Apr dans la commune de Grand-Yoff : « après avoir battu campagne sans relâche, notre coordinateur Adama Faye s’est rendu en France, le jeudi 1er septembre pour un voyage d’affaire de 2 jours. En voulant rentrer sur Dakar le samedi soir, il a raté son avion et a finalement pris un vol charter pour Bamako. Il a ensuite pris le bus ‘Ghana transport’ pour rallier Kidira où son chauffeur l’attendait. De Kidira à Dakar, c’est lui-même qui conduisait pour arriver avant la fermeture des urnes. Finalement, il s’est présenté devant le bureau de vote à 17h58. Le temps que le policier vérifie son identité  il était déjà 18h et le limier lui a interdit l’accès. Adama Faye a rebroussé chemin sans piper mot. » Pour M. Pouye, il n’était pas question pour Adama Faye de boycotter les élections HCCT. « Nous déplorons le comportement de ceux qui véhiculent les informations selon lesquelles, le conseiller Adama Faye aurait boycotté ce scrutin, ce n’est pas vraiment. Notre ambition est faire triompher l’APR à tous les rendez-vous électoraux. Nous avons identifié ceux qui s’adonnent à cet exercice honteux. Ce sont des politiciens sans base ni crédibilité. Mais personne ne peut nous intimider et nous distraire de  notre objectif de massifier l’APR », a-t-il souligné.

Il faut noter qu’au bout du compte et du décompte des voix, le maire de Dakar a battu Benno Bokk Yakaar avec une différence de 75 voix, déjouant ainsi les pronostics les plus optimistes de Macky Sall et de ses hommes. And taxawu Dakar remporte ainsi les trois sièges pour le Haut conseil des collectivités territoriales à Dakar. Il était question, selon Khalifa Sall, de «faire confirmer le vote de 2014». Il l’a fait avec ses alliés du Parti démocratique sénégalais et d’autres partis, essentiellement de l’opposition.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

telechargement-1

SEYDOU GUEYE REPLIQUE A CHEIKH BAMBA DIEYE «La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses»

Cheikh Bamba Dièye avait  presque tourné en dérision la récente sortie du chef du gouvernement …