grille-prison

ACCUSÉ DE VIOL ET PÉDOPHILIE- Kane risque 2 ans de prison ferme

 Vendeur de lait caillé de son état, Kane a comparu, hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des délits de viol, pédophilie et détournement de mineure. Malgré les accusations graves portées à son encontre, la partie civile s’est désistée. Ceci n’a pas empêché le représentant du ministère public de requérir 2 ans de prison ferme contre lui.

Les faits

Constatant que sa fille est malade, A. Diédhiou a consulté ses amies sages-femmes qui lui ont conseillé d’aller voir un médecin. À l’hôpital, Diédhiou a été surprise d’apprendre que sa fille est enceinte. Interrogée, la victime a révélé que c’est le nommé Kane qui l’a violé à maintes reprises. Sans perdre de temps, A. Diédhiou s’est rendue le lendemain au commissariat de Thiaroye pour porter plainte contre le mis en cause. Entendu à l’enquête préliminaire, le mis en cause a nié les faits pour lesquels il est poursuivi. Il déclare que c’est la tante de la fille qui l’accuse d’être l’auteur du viol suivi de grossesse dont sa fille est victime. Depuis l’enquête préliminaire, jusqu’à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar, hier, le mis en cause est resté constant dans ses déclarations. « Je suis vendeur de lait caillé, tout le quartier me connait. Je n’ai jamais eu de problèmes avec qui que ce soit. La victime n’est personne d’autre que l’un de mes clients. Je ne l’ai pas violé », déclare-t-il.

Le prévenu au juge : « Je suis impuissant »

Toutefois, il a été contredit par la victime selon qui,  sa tante l’envoie très souvent acheter du lait caillé chez le mis en cause, A. Kane. Chaque fois qu’elle venait dans sa boutique pour acheter du lait caillé, déclare-t-elle, le mis en cause le forçait à entrer dans sa chambre lorsqu’elle lui tendait le bras pour lui remettre de l’argent. Les dénégations de la fille ont encore fait réagir le prévenu qui persiste et signe qu’il n’est pas coupable dans cette affaire. Mieux, précise-t-il : « Je l’ai dit aux enquêteurs et je le répète ici. Je suis impuissant donc je ne peux pas être l’auteur du viol. Je suis en train de suivre un traitement depuis plus de 2 ans, en vain ».

Invité à faire son réquisitoire, le maître des poursuites a indiqué que les faits de viol sur une mineure et les faits de pédophilie et de détournement de mineure sont constants. Sur ce, il a requis 2 ans de prison ferme. C’est sur ces entrefaites que les avocats de la défense ont indiqué que la tante de la victime a fourni un extrait de naissance qui atteste que la fille est âgée de 10 ans au lieu des 14 ans qu’elle a déclaré à l’enquête prémilitaire.

De l’autre côté, la défense n’est pas du même avis que le procureur. À l’en croire, la victime a fait beaucoup de confusions dans ses déclarations. Ainsi, elle a plaidé pour la relaxe au bénéfice du doute. L’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 10 mai prochain.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

telechargement-5

ÉRECTION D’UNE BUVETTE SUR LA CORNICHE Aby Ndour persiste, Atépa annonce une plainte…

Entre Aby Ndour et l’Association Sos Littoral, la guerre est à son paroxysme. Atépa a …