Accueil / SANTE / Achat de médicaments- le Sénégal a injecté 17 milliards CFA en 5ans

Achat de médicaments- le Sénégal a injecté 17 milliards CFA en 5ans

La Directrice de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), docteur Annette Seck Ndiaye, a indiqué, mardi à Fatick, que près de 17 milliards de frs CFA ont été débloqués en 2017 pour l’acquisition et la mise en place de stocks de médicaments en sécurité du programme « Yeksi Naa ».

L’enveloppe financière débloquée dans le cadre de l’acquisition et la mise en place de stock de médicaments en sécurité du programme « Yeksi Naa », est passée en 2017 à près de 17 milliards de francs CFA, soit le double au début de l’initiative en 2012, a dit Dr Annette Seck Ndiaye, indique l’agence de presse sénégalaise. « En cinq ans, la croissance de distribution des médicaments a été élargie en termes d’acquisition et de stock de sécurité. Et nous sommes passés de 2012 à 2017 à une enveloppe de près de 17 milliards de FCFA, soit à un taux de 97% d’augmentation’’, a déclaré Mme Ndiaye. Elle s’exprimait en marge d’un Comité régional de développement (CRD) sur le nouveau schéma de distribution des médicaments et produits essentiels de soins dit programme « Yeksi Naa ». Lequel a, selon Dr Annette Seck Ndiaye, en une année de mise en oeuvre, obtenu des résultats probants notamment dans les objectifs principaux qui sont de rendre disponibles les médicaments. « Aujourd’hui, a-t-elle indiqué, on a un taux de couverture de presque 100% dans les Points de prestations de santé (PPS) et dans les niveaux les plus périphériques que sont les postes et centres de santé. Nous avons pratiquement les 118 produits en médicaments au niveau des PPS ».

Ndèye THIAM (Correspondance particulière)

À voir aussi

Prise en charge des drogues à Fann : 1200 patients pris en charge tous les jours

1200 patients consommateurs ou dépendant de la drogue sont correctement pris en charge tous les …

L’Asas décrète une grève de 72 heures

L’Alliance des syndicats de la santé (Asas), An Gueusseum maintient la pression sur le gouvernement. …