Accueil / ECONOMIE / Acte 2 de la révolution numérique Internet partout pour tous

Acte 2 de la révolution numérique Internet partout pour tous

Le groupe Sonatel a lancé, hier à Dakar, l’Acte 2 de la révolution numérique : « Internet partout pour tous ». A cet effet, son Directeur de la communication institutionnelle et des relations extérieures, M. Abdou Karim Mbengue, a réaffirmé son « engagement majeur » dans l’écosystème numérique des pays dans lesquels il est présent.

La Sonatel a posé hier son acte 2, après l’acte 1 lancé en février 2017 « Sénégal numérique 2025 », avec une baisse moyenne de 25% des tarifs de l’internet, atteignant ainsi l’objectif de 50% fixé par l’Etat avec un an d’avance.

« Aujourd’hui, (hier ndlr), 16 Janvier 2018, nous avons le plaisir de vous annoncer que nous posons l’acte 2 appelé la « révolution numérique », avec une nouvelle baisse de l’internet fixe également. Avec ces nouvelles baisses, nous atteignons l’un des objectifs du projet « Sénégal numérique 2025 » qui est de baisser les tarifs d’accès à internet à 50% », a expliqué M. Abdou Karim Mbengue.

Et de poursuivre : « Nous avons atteint, avec une année d’avance, cet objectif. S’agissant de l’internet fixe, nous sommes à mi-chemin puisque nous sommes autour de 25% de baisse depuis l’année dernière. Nous le faisons parce que nous sommes un opérateur économique historique et nous avons comme engagement d’accompagner l’état dans ce projet».

En dehors des activités aux tarifs, dira M. Mbengue, il y a également un autre engagement qui concerne la couverture. La Sonatel est le seul opérateur au Sénégal, à travers sa marque Orange, à faire usage de la fréquence 4G commercialisée depuis Juillet 2016. «Pour l’année 2017, nous avons couvert 14 capitales départementales, ce qui nous amène à un taux de couverture de 33% sur un objectif de 30% sur la couverture 4G »,  a-t-il souligné.

Selon lui, quand on parle de 4G, on parle de réseau mobile mais aussi de haut débit mobile. Sur les engagements de 2018, ils poursuivront toujours sur le haut débit et l’extension de la Fibre optique, sachant qu’en 2017, ils ont couvert les zones de Cité Keur Gorgui et de Dakar Plateau.

Cependant, pour 2018, « nous avons en engagement sur le 4G d’un taux de couverture de 50%, c’est-à-dire couvrir l’ensemble des capitales départementales, les cités religieuses, les différents 6 axes de la route nationale, l’autoroute Ila Touba, l’aéroport AIBD et le tracé du T.E.R.

Abdoul Khadr DABO

À voir aussi

Monnaie unique Cedeao 4 chefs d’Etats à Accra pour accélérer le processus

Accra, la capitale ghanéenne, accueillera ce 21 février 2018 une importante rencontre où prendront part …

Fonction publique sénégalaise Une hausse de 5,3 milliards FCFA de la masse salariale en décembre 2017

La masse salariale de la Fonction publique sénégalaise a connu une augmentation de 5,3 milliards …