ACTUALITE

Acte 3 de la décentralisation : Pape Birahim Touré invite les collectivités locales à prendre leurs responsabilités

  • Date: 4 juillet 2015

Pape Birahim Touré, Vice-président du groupe Benno Bokk Yakaar à  l’Assemblée nationale et maire Apériste de la commune de Diakhao Sine (région de Fatick) était l’invité de Fanta Counta Thiam et Fatou Thiam Ngom dans l’émission Grand Oral diffusée ce samedi 4 juillet 2015 sur les ondes de la radio Rewmi FM. Une occasion pour le membre fondateur du parti au pouvoir de passer en revue les grandes questions de l’actualité politique nationale.

Il est largement revenu sur le vote, par les députés,  de la proposition de loi révisant le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Avant d’aborder la question de l’acte 3 de la décentralisation. « C’est une bonne loi qui a permis à beaucoup de collectivités de retrouver leur dignité, avec la communalisation intégrale », affirme-t-il.

A ceux qui dénoncent les problèmes causés par cet acte 3 de la décentralisation, Pape Birahim Touré de dire : « ce qu’il faut reconnaitre, c’est que les problèmes qui sont, aujourd’hui, soulignés sont des problèmes de salaires, qui ne peuvent pas remettre en cause l’acte 3 ».

Pour lui, « les collectivités locales ont fait l’erreur de recruter un personnel pléthorique qui ne servait à rien du tout, car n’étant pas qualifié (…) tout reste dans la responsabilité des collectivités locales, ce n’est pas un personnel que l’Etat a pris, c’est un personnel qui était pris par les collectivités locales, payé par ces dernières et qui a été redéployé au niveau des collectivités locales. Mais, où se trouve le problème ? L’Etat n’a jamais pris en charge ce personnel-là (…) il faudrait que chaque collectivité locale prenne ses responsabilités et développe un plan de redressement pour être beaucoup plus efficace ».

REWMI.COM/AW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15