SOCIETE

ACTE CONTRE NATURE ET PEDOPHILIE- Khadim Dioum risque 10 ans de prison ferme pour avoir frotté son sexe sur un talibé

  • Date: 17 novembre 2016

Attrait, hier, à la barre de la Cour d’appel de Dakar, Khadim Dioum est poursuivi pour acte contre nature et pédophilie sur un garçon de moins de 13 ans. A la barre, le témoin a déclaré avoir vu Khadim Dioum en train de frotter son sexe sur le petit.

Devant le juge, hier, Khadim a expliqué les raisons de son appel, clamant ainsi son innocence. A l’en croire, il a écopé en première instance d’une peine de 10 ans de prison ferme. Et n’étant pas d’accord, il a tout simplement interjeté appel. Revenant sur les faits, il a soutenu que ce jour-là, alors qu’il était assis tranquillement à côté du cimetière de Soumbédioune, un enfant est venu s’asseoir à ses côtés. C’est sur ces entrefaites que le gardien dudit cimetière est surgi de nulle part pour venir le taxer d’homosexuel. Ainsi, il a été interpellé par une foule qui l’a conduit dans les locaux de la police. Face aux limiers, nous dit le prévenu, il a nié les faits qui lui sont reprochés, arguant que le petit garçon l’a tout simplement confondu avec un autre. Peine perdue car il a été déféré au parquet avant d’atterrir au tribunal pour les délits susnommés.

Invité à prendre la parole dans cette affaire, le parquet est, comme en première instance, resté constant dans son réquisitoire. Selon lui, le gardien du cimetière a clairement soutenu dans le procès-verbal d’enquête avoir vu le prévenu couché sur le talibé. Alors qu’il était en train de frotter son sexe sur ce dernier, il a été interpellé avant de commencer à violenter les gens qui l’ont arrêté pour tenter de s’échapper. Cependant, le gardien a réussi à le maîtriser, avec bien sûr, l’aide d’autres personnes. Ensuite, ils l’ont enfermé dans les toilettes en attendant l’arrivée des limiers. Interrogé à son tour, le gamin dit tout. A l’en croire, c’est le prévenu lui-même qui l’invite souvent à côté des cimetières pour des ébats sexuels. Sur une question de savoir combien de fois il a été invité par son bourreau, le petit garçon révèle que Khadim Dioum en est à son troisième coup. Selon toujours le petit, après l’acte sexuel, Khadim Dioum lui offrait 100 ou 150 francs.

Pour sa part, le maître des poursuites a rappelé que le prévenu a reconnu à l’enquête préliminaire les faits qui lui sont reprochés. Il a même déclaré qu’il est sexuellement attiré par les garçons. C’est au regard de tout cela que le représentant du ministère public a demandé la confirmation de la peine de 10 ans de prison ferme. Finalement, l’affaire a été mise en délibéré pour jugement devant être rendu le 30 novembre prochain.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15