SOCIETE

Actes contre nature et voies de faits- 2 ans de prison ferme requis contre I. Diagne

  • Date: 10 juillet 2015

 Le juge du tribunal des flagrants délits de Dakar a ouvert, hier, le dossier d’I. Diagne poursuivi pour actes contre nature et voies de faits. Si le tribunal suit le Procureur dans son réquisitoire, le prévenu risque 2 ans de prison ferme.

2 ans de prison ferme, telle est la peine qu’encourt I. Diagne, poursuivi pour les délits d’actes contre et voies de faits. Lors de son réquisitoire, le procureur a indiqué que le prévenu cherchait une personne qui pouvait l’aider à satisfaire son désir sexuel. Ainsi, le maître des poursuites a-t-il requis une peine d’emprisonnement de 2 ans ferme contre le prévenu. S’agissant des faits, le prévenu, à moitié nu, a été conduit au commissariat par Fodé Samb qui a déclaré que le 31 mai dernier, Diagne lui a demandé l’heure, alors qu’il était assis sur les bancs publics des Allées Khalifa Ababacar Sy. A l’en croire, après sa réponse, Diagne lui a notifié qu’il ressemblait à une de ses connaissances. Sur ces entrefaites, le mis en cause a invité Fodé Samb de l’autre côté du jardin, avant de commencer à rouler des yeux. Ainsi, a-t-il demandé à son interlocuteur comment il le trouvait. Pis, dit-il, Diagne a commencé à glisser ses mains dans ses parties intimes. «Sachant avoir affaire à un homosexuel, je lui ai donné un coup de poing, avant de le déshabiller et de le conduire au commissariat de police de Dieuppeul», a dit Fodé. Cependant, dans les locaux de la police, le mis en cause a inversé les rôles, arguant que c’est  Fodé qui l’a délesté de son portable et de ses 25 000 francs Cfa.

Devant les limiers, le mis en cause a expliqué : «Fodé Samb m’a trouvé assis avant de me demander l’heure. Je suis loin d’être un homosexuel. Fodé a été le premier à me caresser, disant qu’il voulait qu’on lui suce le s… Sur ce, je lui ai rétorqué d’aller voir les filles de joie.» A en croire Diagne, Fodé lui a demandé s’il connaissait un homosexuel qu’il fréquentait avant d’aller en Italie. Et c’est quand il a répondu par la négative que Fodé a montré sa carte, lui faisant croire qu’il est un militaire. Par la suite, dit-il, il a été malmené et déshabillé devant les passants, avant d’être conduit à la police. A la barre du tribunal, hier, le président a notifié au prévenu ces deux arrestations pour des faits similaires. Selon le prévenu, la première arrestation est due à une dispute avec sa belle-mère à Kébémer et la seconde, poursuit-il, ivre, il s’était fait battre par des jeunes. Sans avocat, le prévenu a demandé la clémence du tribunal. L’affaire a été mise en délibéré pour jugement être rendu le 16 juillet prochain.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15