Actes de vandalismes à l’Ucad : Le Coud annonce une plainte

Cette plainte est initiée suite au saccage du complexe Sinkou et les restaurants universitaires par des étudiants furieux contre le Coud accusé d’avoir protégé un «homosexuel ». Dans un communiqué, la direction du Coud rappelle que « les manifestant qui voulaient en découdre avec leur camarade, ont reproché aux responsables de l’institution, de vouloir protéger un « homosexuel ». Les étudiants en colère s’en sont pris au restaurant Sinkou, au personnel du Coud et la banque installé dans l’enceinte du campus social.« Le même groupe d’étudiants a interrompu le dîner aux restaurants Self qu’ils ont saccagé et celui de la cité Aline Sitoe Diatta ex Claudel.  Armés de barres de fer et de matraques, ils ont saccagé le mobilier et le matériel, renversé les plats remplis d’aliments. Ces personnes ont également délesté les étudiantes de leurs téléphones portables et ont molesté le personnel du restaurant.», renseigne toujours le Coud. Dans le document, il fait état d’un bilan de 08 étudiantes évacuées au service médical du Coud, dont 02 gravement blessées et acheminées dans une structure sanitaire », explique le document. Aussi, le Coud dit-il « ne pas comprendre en quoi il est mêlé dans cette affaire même si les choses se sont pas au campus social de l’Ucad». « Quel est le rapport entre une question d’ «homosexualité » et la destruction des biens et l’agression des étudiantes de la cité Aline Sitoe Diatta »?, s’interrogent les responsables du Coud dans le communiqué.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …