Accueil / SANTE / Action sociale : Plus de 400 assistants sociaux à la recherche d’emploi

Action sociale : Plus de 400 assistants sociaux à la recherche d’emploi

Le Soleil- L’Etat du Sénégal a recruté, en 10 ans, moins de 50 assistants sociaux. Conséquence : plus de 400 jeunes diplômés de cette branche sont au chômage. Pour réparer cette injustice, le Réseau national des assistants sociaux du Sénégal compte sur le soutien du ministre de la Santé et l’Action sociale.

Depuis quelque temps, le Gouvernement recrute au moins 1000 agents de santé par an. Au même moment, les assistants sociaux qui font partie du ministère de la Santé et de l’Action sociale n’en bénéficient presque pas. Cette situation d’injustice déplait au Réseau national des assistants sociaux du Sénégal lancé le 20 janvier 2018. D’ailleurs, le président de cette structure, Maodo Dramé, l’a fait savoir au ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.

M. Dramé a souligné que, de 2008 à nos jours, le nombre d’assistants sociaux recrutés dans la Fonction publique n’a pas dépassé 50. « Le recrutement des assistants sociaux dans la Fonction publique se fait au compte-goutte. Pourtant nous faisons partie du ministère de la Santé et de l’Action sociale », a-t-il relevé.

Pour régler cette question, les assistants sociaux sont en train de faire des démarches auprès des responsables des directions rattachées au ministère de la Santé et de l’Action sociale pour leur demander de porter leur plaidoyer. Ils ont aussi soumis leurs doléances à Abdoulaye Diouf Sarr. « Le ministre de la Santé a pris la décision de nous soutenir et nous espérons qu’il y aura des changements », a estimé Maodo Dramé qui a informé que plus de 400 assistants sociaux sont au chômage au Sénégal. « C’est un paradoxe de former des assistants sociaux sans les intégrer dans la Fonction publique ou les utiliser pour qu’ils soient au service des populations », a-t-il regretté.

Il a également rappelé que les assistants sociaux, après concours, bénéficient d’une formation de trois ans sanctionnée par un diplôme d’Etat.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale qui a présidé la cérémonie de lancement du Réseau national des assistants sociaux du Sénégal a donné des assurances à ces derniers. D’après Abdoulaye Diouf Sarr, le Gouvernement et les entreprises ont besoin des assistants sociaux. Sur ce, il a invité les sociétés à les recruter parce que, a-t-il dit, ils sont le pilier de la solidarité. «Nous allons accompagner ces jeunes pour qu’ils soient bien intégrés au marché de l’emploi », a promis M. Sarr qui s’est réjoui du lancement du Réseau national des assistants sociaux du Sénégal, surtout dans le contexte où le Chef de l’Etat vient de déclarer 2018 « année sociale ».

M. Dramé a indiqué que l’objectif principal du Réseau national des assistants sociaux est d’aider à la mise en place d’une société inclusive, plus juste et qui donne à chaque individu la chance de se réaliser et d’avoir un accès aux services sociaux de base.

Eugène KALY

À voir aussi

Cancer du col: Un vaccin introduit dans le PEV

En prélude au lancement de l’introduction du vaccin contre le cancer du col de l’utérus …

La dengue arrive à Dakar

Après Fatick, Touba et Rosso Sénégal, la dengue se signale à Dakar. Selon la Rfm …