Accueil / CULTURE / Adama Paris sur l’absence de Naomi et Zidane au Fashion Week: « C’est le gouvernement qui a déçu les espoirs »

Adama Paris sur l’absence de Naomi et Zidane au Fashion Week: « C’est le gouvernement qui a déçu les espoirs »

Le Palais des Congrès du Méridien Président s’était révélé trop petit avec la forte présence des créateurs de mode qui ont présenté leurs collections, des mannequins qui ont défilé, en passant par de hautes personnalités de diverses sphères d’activités.
Le milieu de la mode a vécu vendredi d’intenses moments de communion à l’occasion de la cérémonie de clôture de la 5ème édition de la « Dakar fashion week » (semaine de la mode de Dakar) qui a débuté mercredi par des défilés dans différents endroits de la capitale, a noté l’Agence de presse sénégalaise (Aps). Le Palais des Congrès du Méridien Président s’était révélé trop petit à cette occasion, avec la forte présence des créateurs de mode qui ont présenté leurs collections, des mannequins qui ont défilé, en passant par de hautes personnalités de diverses sphères d’activités.

La promotrice Adama Paris a exprimé sa satisfaction à l’endroit des grands créateurs de mode et des designers qui ont répondu à son invitation et ont pu démontrer toutes les facettes de leur savoir-faire. Le défilé a notamment été marqué par Eva Goudiaby, une styliste sénégalaise fortement ovationnée et qui a versé des larmes après sa présentation ainsi que par le Rufisquois Soufyno.

Eva présentait pour la première fois, sa collection haut de gamme dans un défilé, tandis que Soufyno a montré sa propre collection (costumes, cravates, chaussures, chemises, montres, ceintures) entièrement aux griffes à sa marque « Soufynomoda ». « Des gens sont venus de Marseille, de Paris, de Londres et des Etats Unis pour couvrir cet événement qui est en passe de devenir un rendez-vous mondial », a-t-elle ajouté.

La diversité des collections présentées (jupes serrées, pantalons larges en bas ou rétrécis en bas « cigarette », strass, polyester, paillettes, petits volants), a fait vivre la Fashion week de Dakar. Neuf stylistes venus de la France, de l’Inde, du Laos, de la Guyane, du Pakistan, de la Côte d’Ivoire, du Maroc, etc. ont fasciné un public connaisseur et friand. Près de vingt mannequins ont défilé lors cette soirée qui a mis en évidence les couleurs blanche et noire, agrémentée, par moment, par la prestation de musiciens comme Pape Ndiaye « Thioppet ».

Promesse non tenue

Si le Palais des congrès du Méridien Président s’est révélé assez étroit pour accueillir le monde qui a fait le déplacement, c’est que de grands noms ont été cités comme devant participer à la fête. Il s’agit notamment du footballeur Zinedine Zidane et de la célébrissime mannequin Naomi Campbell. La déception de Adama Paris face à l’absence de ces méga stars l’a amené à parler, selon l’Aps, de « promesse de soutien financier non tenue » du gouvernement. S’expliquant vendredi à la fin du défilé, la promotrice de « fashion week », a déclaré qu’elle n’a pas eu le soutien escompté du gouvernement, malgré « des promesses de soutien ferme, mais au finish rien comme d’habitude ».

« Malgré mon budget de 67 millions, je n’ai pas les reins assez solides pour affréter un avion à 20.000 dollars (près de 10 millions) », a déclaré Adama Paris qui dit avoir, de ce fait, « perdu l’opportunité de faire venir deux grandes stars par un manque de moyens et soutien subséquents qui a tout fait foirer ».

« L’idée de les mettre seuls en classe affaire dans un vol régulier d’Air France avait été agitée comme recours, mais la compagnie aérienne a décliné cette offre de proposition » a-t-elle expliqué, se lamentant d’avoir perdu une rare opportunité qui ne se représentera peut être plus jamais. « Leur venue aurait été un tremplin pour moi et c’est une grande déception que cela se soit passé ainsi », s’est-elle désolé avant de conclure : « La prochaine fois, je ferai plus attention pour ne pas compter sur des promesses. Toutefois, je ne peux pas en vouloir à des gens qui doivent m’aider en me donnant leur argent. Tout de même, ils auraient pu me dire : ‘’on ne peut pas, on ne le fait pas’’ ».

Mais peut être aussi que si Adama Paris et son staff avaient communiqué pour informer de la non-venue de Naomi et de Zidane – puisqu’ils savaient à temps que l’aide gouvernementale sur laquelle ils comptaient pour les faire participer à l’événement n’allait finalement pas venir – le public ne se serait sûrement pas déplacé en masse comme ce fut le cas. Mais la mannequin et le footballeur ont été jusqu’au bout un formidable argument publicitaire et de soutiens financiers à cette Semaine de la mode.


À voir aussi

Décès de Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négo-africaines contemporaines

L’universitaire et chercheuse belge Lilyan Kesteloot, spécialiste des littératures négro-africaines francophones, est décédé mercredi à …

Thione Seck s’épanche- Les Faux billets, Modou Kara, Youssou Ndour – Le lead vocal du Raam daan dit tout

Absent de la scène musique depuis quelques temps, Thione Seck compte signer son retour avec …