ECONOMIE

Administration locale- les élus locaux à l’école de la gestion budgétaire

  • Date: 9 décembre 2015

 

Des secrétaires généraux de département et de ville et des secrétaires municipaux des communes (Mbour, Thiadiaye et Nguéniène) suivent, depuis hier, une session de formation de trois jours en gestion budgétaire et financière.

Le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire a initié, depuis hier, à l’ENA, une session de formation consacrée à la gestion budgétaire et financière des Collectivités locales à l’intention des élus locaux. Une formation qui, selon le ministre Abdoulaye Diouf Sarr,  sera l’occasion de partager avec les secrétaires généraux de département et de ville et des secrétaires municipaux la réforme du cadre harmonisé des finances publiques et les méthodes simples de mobilisation des ressources. En effet, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr est d’avis que les administrations locales  doivent internaliser davantage la culture de la transparence, la reddition des comptes, le contrôle citoyen. « Les secrétaires généraux et secrétaires municipaux doivent être à l’avant-garde et ont besoin de renforcer leurs capacités », a-t-il souligné. Car précise-t-il, les collectivités sénégalaises n’ont pas toujours toutes les compétences pour prendre en charge convenablement leur mission, surtout dans ce contexte marqué par des changements. Dès lors, renchérit-il, il s’avère nécessaire d’élaboration et de mettre en œuvre des programmes de formation adaptés à leurs besoins. Dans cette perspective, une convention de partenariat a été signée entre l’État du Sénégal et l’Ambassade de France, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui à la gouvernance des institutions publique nationale et locales (PAGIS), pour un montant de 600 000 Euros. Ce concours du gouvernement Français, selon le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, est destiné au renforcement des capacités de recouvrement des taxes indirectes et à la mise en place des moyens d’élargir l’assiette des impôts locaux.

M.BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15