Accueil / ACTUALITES / Adressage: “224.000 bâtiments ont été numérotés à Dakar”

Adressage: “224.000 bâtiments ont été numérotés à Dakar”

 

Le Fonds de Développement du Service universel des Télécommunications (FDSUT), a procédé hier à la présentation de ses activités menées durant la période 2014-2017. La cérémonie a été présidée par son administrateur Abdou Karim Sall, sous la présence, entre autres, de Ali Coto Ndiaye, président du Comité de direction du FDSUT. 

” L’essentiel du commerce se fera à travers le commerce électronique dans les années à venir. C’est la raison pour laquelle nous avons voulu anticiper et permettre à notre pays de disposer d’un système d’adressage cohérent, géolocalisé. Aujourd’hui, il y a 255 quartiers et 224000 bâtiments qui sont numérotés à Dakar».  Ces propos sont de l’administrateur du FDSUT, lors de la  présentation de leurs activités triennal 2014-2017, mis en œuvre par le Gouvernement du Sénégal. D’après M. Sall, par ailleurs Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), les mêmes efforts vont se bientôt poursuivre au niveau des treize autres régions du Sénégal afin de permettre à l’ensemble des secteurs d’activités et aux concitoyens, par rapport à ce qui se passe aujourd’hui dans les pays développés, de pouvoir taper une adresse et d’y aller sans aucun problème. Pour sa part, Aly Coto Ndiaye, président du FDSUT, a déclaré que ce programme triennal a permis de territorialiser la couverture pour la téléphonie voix et pour internet. A l’en croire, cela a été pris en compte dans les nouveaux cahiers de charges des trois opérateurs détenteurs de licence, et avec la sélection de trois nouveaux fournisseurs d’accès internet. Dans le cadre de l’exercice  de sa mission d’appui aux stratégies du Gouvernement du Sénégal  en matière de réduction de la fracture numérique, le FDSUT a mis en œuvre un programme d’activités triennal 2014-2017 dont l’exécution s’est achevée courant 2018. Ce programme d’activités s’est orienté, de façon prioritaire, vers  les secteurs  de  la  Petite Enfance, de l’Education  nationale, de la Santé, de l’Enseignement supérieur et de l’électrification.

 

«Connecter les lycées et collèges du Sénégal » pour améliorer la qualité de l’enseignement 

 

S’agissant du projet d’installation de salles multimédia dans des lycées et collèges du Sénégal, le FDSUT, en appui au ministère de l’Education nationale, a retenu dans son programme triennal d’activités 2015-2017, d’installer des salles multimédia dans 200 lycées et collèges sélectionnés d’un commun accord avec le ministère. Ce projet, dénommé « connecter les lycées et collèges du Sénégal »,  permettra d’améliorer, à travers l’introduction des TIC, la qualité de l’enseignement dans les lycées et collèges et de faciliter l’accès aux ressources numériques. Dans sa dynamique d’accompagner le Gouvernement dans sa politique de développement de la Petite Enfance et en appui à l’Agence nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-Petits (ANPECTP), le Fonds de Développement du service Universel des Télécommunications a décidé d’installer, avant la fin de 2017, des salles multimédia dans 200 Cases des Tout-Petits (CTP), Ecoles aternelles publiques (EMP) et Centres communautaires (CC) sélectionnés d’un commun accord avec l’agence. Concernant l’Axe 1 de son programme d’activités 2015-2017 visant à généraliser l’accès aux télécommunications à toutes les localités du Sénégal, le FDSUT a retenu d’installer gratuitement, avant 2017, plus de 100 stations solaires pour la recharge de téléphones portables et des lampadaires dans des localités rurales éloignées non électrifiées, mais couvertes par les réseaux de télécommunication. Ce programme vise à soulager les populations qui sont souvent obligées de parcourir des dizaines de kilomètres et de payer une contrepartie financière importante (environ 200F CFA) pour recharger leurs téléphones portables.

 

Zachari BADJI

À voir aussi

Petrotim: Les exigences de MLD

Le député du mouvement Tekki a fait  face aux enquêteurs de la Division des Investigation …

Mbour : Trois hommes se relaient une gamine de 13 ans

Abdou Sinthiane Bâ, El Hadj Kéba Mbaye Diop et Moussa Fall risquent de passer les …