Accueil / Insolites / Aéroport de Roissy : un SDF s’empare de 300 000 € grâce à une porte restée ouverte

Aéroport de Roissy : un SDF s’empare de 300 000 € grâce à une porte restée ouverte

Alors qu’il était en train de fouiller les poubelles, ce SDF ne s’attendait pas à faire une telle découverte. Cette trouvaille improbable a eu lieu dans le terminal 2F de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. L’homme, d’une cinquantaine d’années, a mis la main sur 300 000 € en liquide, rapporte Le Parisien. « C’est effectivement tout à fait fortuit. Ce vagabond a bénéficié d’un concours de circonstances pour s’offrir un énorme cadeau de Noël », a indiqué au quotidien une source proche de l’affaire.

Un mélange de hasard et de culot

Alors qu’il était en train de chercher de quoi manger dans une poubelle de l’aéroport, l’homme s’appuie sur une porte… qui s’ouvre. Les images de vidéosurveillance montrent le SDF un peu surpris et désorienté. Il décide quand même de pénétrer dans le local qui n’est autre que celui de la société de transport de fonds Loomis. Il en ressort, quelques minutes plus tard, chargé de deux gros sacs remplis de billets. Le quinquagénaire accélère le pas puis abandonne sa valise avant d’échapper aux caméras de vidéosurveillance. Le bagage a été retrouvé et examiné.

L’enquête se poursuit donc pour retrouver le voleur. « Les policiers de l’aéroport le connaissent. C’est un homme qui traîne sur la zone depuis un moment. Ils sont entre cinquante et cent comme lui à vivre sur l’aéroport, et à vivre en fouillant notamment les poubelles des hôtels de la plate-forme. Mais pour l’instant ce suspect n’est pas réapparu », rapporte une source proche du dossier. Reste à savoir comment la porte de ces locaux normalement sécurisés a pu rester ouverte…

À voir aussi

Images spectaculaires de la neige dans le désert du Sahara

C’est assez inhabituel, puisque c’est la 4ème fois que ce phénomène se produit en 37 …

Un spray nasal pour lutter contre… l’addiction aux jeux de hasard !

Des chercheurs finlandais ont fait appel à des volontaires pour ce traitement surprenant. Un pschitt …