Accueil / CULTURE / Affaire Akon: Kiné Gueye blanchit son fils et annonce son projet pour l’enseignement supérieur

Affaire Akon: Kiné Gueye blanchit son fils et annonce son projet pour l’enseignement supérieur

Les images qui ont défilé sur la toile en ont choqué plus d’un. Akon, sur la scène d’un concert à Trinidad dansant avec une jeune fille (de pasteur!) de 14 ans, dans des positions très obscènes. Depuis lors, malgré les nombreuses réactions d’indignation ou de dédramatisation, l’artiste ne s’est toujours pas exprimé sur la question, même le Premier ministre trinidadien a ordonné une enquête. À Dakar depuis quelques semaines, sa mère a accepté de lever un coin du voile sur l’affaire, juste avant de reprendre les airs pour les Usa. Une dame radieuse que nous avons rencontrée cinquième étage d’un hôtel huppé de la place vous parle des déboires et des projets de son fils. Entretien.

Source: L’Observateur
Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous donner votre lecture sur l’affaire du concert d’Akon à Trinidad ?

Je suis Kiné Guèye, la maman d’Akon dont je suis très fière. À propos de l’affaire (si c’en est une d’ailleurs) qui concerne mon fils récemment, je le mets sur le compte des médisances qui accompagnent la vie de star. C’est souvent très difficile à comprendre, surtout pour les fans, mais je sais qu’Akon est quelqu’un qui sait surmonter les difficultés. Les gens ont cherché à donner à cette affaire une proportion qu’elle ne devait pas atteindre. Vous savez quand vous atteignez une certaine notoriété, il y a plusieurs gens qui cherchent à dire des choses sur vous rien que pour se faire un nom.

Mais les images vues sur le net sont quand même…

(Elle coupe). Mais c’est un artiste ! Il cherche toujours à faire plaisir à son public quand il est sur scène. S’il voulait du plaisir sur cette fille, ce n’est pas là-bas devant tout le monde qu’il l’aurait cherché. Je doute même que la fille ait 14 ans. Mais ce n’est pas le plus important. C’était une prestation scénique, le public ne devrait être composé que de personnes majeures. Ces affaires sont très fréquentes aux Usa. Et dans ces cas, souvent les gens veulent profiter de la richesse de la star pour lui soutirer quelque chose ou écorner son image. Ce n’est pas parce que c’est mon fils que je le dis, mais les Sénégalais ont pu se rendre compte qu’Akon est très correct dans la vie. Maintenant sur scène il s’exprime, c’est quelqu’un qui aime provoquer son public, le faire bouger, faire rire. Ça s’arrête là.

Depuis l’incident, Akon ne s’est pas prononcé publiquement sur la question qu’est-ce qu’il vous en a dit?

Actuellement, il est très «busy» (occupé) avec les nombreux concerts. Mais quand je l’ai interpellé, il m’a assuré de sa tranquillité. Il m’a dit qu’au Trinidad, certains ont voulu utiliser cette affaire pour lui soutirer de l’argent. Mais lui il est resté serein comme d’habitude, même s’il n’a pas voulu les suivre dans leur démarche car dans ce cas, cela voudrait dire qu’il plaide coupable, ce qui n’est pas le cas. Mais ça ne le préoccupe pas autant. Tout de même il a ses avocats qui s’occupent de la question. C’est la vie de star qui est ainsi faite. Avec la télé, l’Internet, on met n’importe quoi sur votre dos.

N’est-il pas choqué malgré les nombreuses réactions d’indignation à travers le monde ?

Peut-être pour ses fans qui n’ont pas compris, surtout ici au Sénégal. Où pourtant dans certaines prestations comme les «sabar», les gens font des danses parfois très obscènes comme le «lëmbël», mais tant que ça se fait devant un public averti, ce n’est pas grave. Mais l’artiste ne peut vérifier si tout le public réunit les conditions nécessaires pour assister à une manifestation. Maintenant il a autre chose à faire que de parler de ça. Ses avocats s’en occupent. Lui c’est un musulman, un Sénégalais de surcroît, il a donc appris à avoir de la hauteur contre les calomnies. Comme on le dit «siiw dù diami boroom.» (C’est la rançon de la gloire). Il arrive même parfois qu’on me rapporte des trucs contre lui alors qu’il n’est pas au courant !

Quand compte-il revenir à Dakar ?

Actuellement il est en tournée avec Gwen Stéphanie. Pour vous dire qu’il est très occupé. Mais il n’arrête pas de préparer son retour à Dakar. Tout comme son père et moi-même. Il a beaucoup d’ambition pour l’Afrique et le Sénégal en particulier. Mais dès qu’il termine sa tournée, il vient. La tournée prend fin le 24 juin, trois jours après, donc le 27 juin prochain, il viendra à Dakar. Pour démarrer certains des grands projets qui lui tiennent à cœur dès cette année. Il restera jusqu’au mois de juillet.

Quels sont ces projets ?

Ils sont nombreux. Il a beaucoup d’ambition pour son pays, les enfants, les femmes et surtout sur l’éducation des jeunes. Ce sera dans le cadre de la Fondation Akon. Qui s’occupera des plus démunis. Mais la phase la plus importante concernera l’éducation, surtout avec les étudiants. Il connaît les difficiles conditions dans lesquelles ils vivent, d’ailleurs il a un de ses cousins qui est à l’université de Dakar. Je lui fais part souvent des nombreuses grèves et il m’a dit que la meilleure manière de les aider, c’est d’essayer de connaître leurs problèmes et de contribuer à leurs résolutions. La première phase concernera le plus urgent, notamment l’achat de livres, de documents, d’équipements. Ensuite il y a une étude qui est en cours pour savoir ce qui est nécessaire pour aider les étudiants. C’est un grand projet qui lui tient à cœur et vous en saurez plus dès son retour.


À voir aussi

Maroc-Sénégal Farssi immortalise les relations historiques entre les deux pays

Professeur titulaire à l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar,  Sidi Mohamed Farssi vient de publier un …

«Le réveil des lions» Laye ‘’Ananas’’ dédie une fresque aux Gaindés du Foot

La compagnie de danse, « Lions of Africa », dirigée par Abdoulaye Dieng dit Laye Ananas, a …