25 octobre, 2014
Accueil » SOCIETE » Affaire ARTP
Affaire ARTP

Affaire ARTP

LETTRE OUVERTE A LA JUSTICE SENEGALAISE
Toulon le 10/10/12

L’avènement de Macky Sall à la tête du Sénégal a été une source d’espoir pour l’équité et la justice dans ce pays mais depuis peu on assiste malheureusement à un règlement de comptes politique.

Des Directeurs Généraux sous le régime de Maitre Wade traînés dans la boue pour être des prisonniers politiques, des accusés qui alignent le chéquier pour rentrer chez eux et soi-disant pour les caisses de l’Etat. Il ya de quoi se poser des questions sur ce Sénégal de Macky Sall.

On semble oublier que l’indépendance du Sénégal date de 1960 et c’est malheureux que jusqu’en 2012, la justice sénégalaise n’est pas indépendante des politiques.

Le 25 Juin, on nous a servi l’affaire ARTP avec l’ex-Directeur Général M NDongo Diao, deux (2) de ses collaborateurs et Mr Moustapha Yacine Guéye, Directeur Général MTL. Après une garde à vue à la gendarmerie et à la police centrale de huit (8) jours, – une durée qui laisse penser à une tractation financière ou autre la preuve – Mr Moustapha Yacine Guéye, Directeur Général MTL met un chèque sur la table et rentre chez lui pendant l’ex-Directeur Général M NDongo Diao et deux (2) de ses collaborateurs sont emprisonnés. Deux poids deux mesures. Où est l’équité dans cette affaire ?

Mr NDongo Diao est un homme de haute facture connu pour ses diplômes et mérites tant sur le plan national comme international en tant que consultant en gestion, économiste avec un cv impressionnant mais aussi un homme qui a mis en place les taxes sur les appels entrants en tant que Directeur Général de l’ARTP. Son tord est de faire rentrer des milliards au Sénégal et malheureusement tout le monde sait que cela n’a pas plu au Directeur Général de la Sonatel Mr M’Baye et dont le frère est l’actuel Premier ministre du Sénégal. Il ya trop de coïncidence qui laisse penser à un règlement de comptes politiques et personnels.

Par ailleurs sur le plan politique la proximité du Président Wade avec Mr NDongo Diao n’a pas plu à certaines personnes et même des soi-disant amis d’enfance tapis dans l’ombre du pouvoir et pour qui cette affaire constitue une aubaine, sous le sceau de la jalousie, pour le salir et distiller des fausses informations en hauts lieux.

Au Sénégal, la difficulté pour certains dans à un dossier judiciaire est d’avoir le recul nécessaire face à la présomption d’innocence qui doit prévaloir et d’oublier qu’ils ne sont ni juges ni procureurs.

Pour le développement harmonieux du Sénégal, l’indépendance de la justice est un facteur important pour la population mais aussi pour les investisseurs étrangers.



Par Cheikh Tidiane Ndiaye

Consultant en entreprise à Toulon (France)

Président Europe-Afrique-Entreprises

Mail : tidiane83@hotmail.com