bassirou_faye

AFFAIRE BASSIROU FAYE- LE PSYCHOLOGUE CONSEILLER REFUTE LA THESE DE «FOLIE» DE SETTE DIAGNE

Malgré la décision rendue par la justice, l’affaire Bassirou Faye du nom de l’étudiant tué à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), le 14 aout 2014, est loin de s’estomper.

Le Psychologue Conseiller du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (Coud) a jugé nécessaire d’apporter des précisions sur le témoignage de l’étudiant Sette Diagne.

Dans un communiqué, Khalifa Babacar Diagne rejette en touche la sortie de l’avocat de la défense au procès de l’affaire Bassirou Faye, en date du 28 Juin 2016, au cours de laquelle ce dernier a tenté de discréditer le témoignage de l’étudiant Sette Diagne, allant jusqu’à le traiter de «déséquilibré mental».

Pour lui, «Sette Diagne n’a aucun antécédent psychiatrique. Il jouit de toutes ses facultés mentales. Certainement, toutes les autorités de la chaîne de justice qui l’ont auditionné, des officiers de police judiciaire jusqu’aux juges du siège en passant par les juges d’instruction, se sont rendus compte que sa bonne santé mentale ne peut souffrir d’aucune contestation».

Le Psychologue Conseiller à COUD a relevé qu’aucun «psychologue ou psychiatre sérieux ne peut établir un diagnostic de nature à mettre en cause la santé mentale de l’étudiant Sette Diagne, régulièrement inscrit en deuxième année de physique et chimie à la faculté des sciences et techniques de l’UCAD où il suit normalement ses cours».

Le Psychologue Conseiller poursuit en rappelant à l’avocat de la défense que «n’importe quelle personne peut faire l’objet d’un suivi, d’une assistance ou d’un accompagnement psychologique sans que sa santé mentale ne soit mise en cause»

Sud quotidien

Voir aussi

djibo-ka-senego

CNDT- Djibo dévoile les contours de sa mission

Le président de la Commission nationale du dialogue des territoires (CNDT), a dévoilé le contenu …

Open