Accueil / POLITIQUE / Affaire des cartes d’électeurs saisies par Barthélémy Dias ‘’C’est 605 au lieu de 1000’’

Affaire des cartes d’électeurs saisies par Barthélémy Dias ‘’C’est 605 au lieu de 1000’’

Le sous-préfet des Almadies a réagi aux accusations de fraude des membres de la coalition Manko Taxawu Sénégal de Dakar portées contre le pouvoir, suite à l’arrestation de deux  garçons à la Médina en possession de cartes d’électeurs.

Face à la presse, le sous-préfet des Almadies, Mme Khadidiatou Sène Traoré, indique que l’un des deux jeunes en question est le président de commission de distribution des cartes biométriques. « Samba Bâ est nommé le 17 juillet président du lieu de vote de Ngalandou Diouf. Il était le président de la commission installée à la mairie de Mermoz-Sacré Cœur depuis février 2017, donc cela m’étonne si on dit qu’on ne le connait pas », explique l’autorité administrative. Aussi, précise-t-elle, les cartes saisies par Barthélémy Dias et Bamba Fall ont été récupérées par la gendarmerie des mains de Barthélémy Dias. ‘’Il y a 605 cartes au lieu des 1000 annoncées par Monsieur Barthélémy Dias ou par ses partisans’’, clarifie Mme Khadidiatou Sène Traoré. Le Sous-préfet n’écarte toutefois pas la thèse selon laquelle ce dernier aurait distribué certaines d’entre elles.  Mais elle a promis que ces cartes seront restituées à leurs propriétaires incessamment dans le cadre du travail de la commission administrative de distributions des cartes d’électeurs.

…BBY parle de tentative de sabotage du processus électoral…

Cette attitude des leaders de Mankoo Tawaxu Sénégal, selon la coalition BBY, s’inscrit dans une volonté d’empêcher vaille que vaille la tenue d’une élection législative libre, transparente. C’est ce qui explique, selon BBY,  la vulgaire machination à laquelle se sont livrés les acteurs de la coalition Taxawu Sénégal. Ainsi, les responsables de Benno dénoncent-ils ‘’cette attitude  ignominieuse’’ qui, selon eux, ‘’édifie encore davantage nos compatriotes sur l’irresponsabilité et la désinvolture de ce type d’acteurs politique qui prétendent présider aux destinées de notre grande nation.’’ ‘’Il est désormais clair que cette opposition sans vision ni offre politique, veut saboter le processus électoral et d’empêcher nos compatriotes d’exercer leur droit inaliénable de choisir librement leurs représentants’’, ressassent-ils. Avant d’inviter l’Etat à exercer la plénitude de ses prérogatives pour garantir ce droit au peuple sénégalais. BBY invite les Sénégalais à aller massivement retirer leurs cartes d’électeurs disponibles dans les centres de vote, et qui sont les seuls moyens d’exprimer leurs opinions en démocratie.

Mouhamadou BA

À voir aussi

« Aar Li Nu Bokk » va encore marcher vendredi

Après sa manifestation du 14 juin durement réprimée, la plateforme Aar Li Nu Bokk  remet …

Présidentielle 2019: Tfm et 2Stv épinglés par l’UE

Des chaines de télévisions locales ont été épinglées par l’Union européenne pour non respect des …