Accueil / ACTUALITES / Affaire Dash plan; Le procès renvoyé au 7 décembre

Affaire Dash plan; Le procès renvoyé au 7 décembre

Les personnes arrêtées, dans l’affaire «Dash plan», devaient être jugées hier mardi 4 décembre 2018 en première instance. Mais le procès a été finalement renvoyé au 7 décembre 2018. En cause. L’absence de 4 personnes de la partie civile, même si la plupart des filles convoquées ont honoré de leur présence l’audience qui devait se dérouler au palais de justice de Dakar. Selon Me Abdoubakrin Barro, l’avocat de la Partie civile, il fallait entendre toutes les parties civiles pour comprendre le modus operandi par lequel les mis en cause ont fait chanter les « pauvres filles ». Toutefois, les 10 jeunes inculpés pour la fameuse liste des « filles faciles » risquent gros. Ils peuvent encourir un (1) jusqu’à cinq (5) ans de prison. « Dash plan » est cette liste de plus de 200 filles supposées faciles et dont les noms, adresses, numéros de téléphone et photos, circulent sur le Net. Les mis en cause ont été déférés au parquet pour atteintes aux données personnelles par la collecte frauduleuse, atteinte à la dignité.

À voir aussi

GO: Koto, l’agneau du sacrifice

Le  Sénégal a  disposé de Madagascar par deux buts à zéro. Ce n’est pas la …

Rapport: «Ouakam, Fenêtre Mermoz, Fann, Corniche … » dangereux pour les Américains

Un rapport du Bureau de la sécurité diplomatique des Etats-Unis (Osac) classe le Sénégal au …