waly ballago seck

AFFAIRE DE LA RANGE VOLÉE  Waly Seck risque gros

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le chanteur Waly Seck n’est pas encore sorti de l’auberge ! Et pour cause. Les éléments enquêteurs de la Dic auraient découvert qu’il serait mêlé à cette histoire de falsification de documents de ladite Rang Rover.

A peine a-t-il été inculpé et placé sous contrôle judiciaire dans la fameuse affaire de cette voiture frauduleusement mise sur la circulation, qu’il a encore été convoqué par le magistrat instructeur. En effet, le « Prince des Faramarène » comme on le surnomme, a déféré hier à une convocation du juge du deuxième cabinet, Yaxam Lèye.  Et, c’était pour le confronter avec les nommés Pape Massyla Niang et Baye Fall. Même si rien n’a suinté de leur face à face qui a tiré en longueur, nos sources nous soufflent que « ça sent le roussi pour Waly Ballago Seck ». Est-ce à dire que les deux personnes l’ont enfoncé ? Mystère et boule de gomme! ». Pour rappel, la Dic a déjà procédé à l’arrestation de plusieurs personnes dont le nommé Baye Fall. Ces personnes seraient intervenues, d’une manière ou d’une autre, à la mise en circulation d’une Range Rover de couleur blanche dont les documents ont été falsifiés. La poursuite de l’enquête a conduit les éléments de la Dic chez la star montante de la musique sénégalaise. Le prince des « Faramanène » a été mouillé par une des personnes interpellées. Seulement, les  enquêteurs gèrent cette affaire dans une incroyable discrétion. Les redoutés limiers de la Dic avaient d’ailleurs fait une descente chez lui aux fins de lui  servir une convocation. Seulement, Wally Seck ne pouvait pas accuser réception de cette assignation, puisqu’il n’était pas au Sénégal. Il se trouvait  aux Etats-Unis dans le cadre de ses activités musicales.

Mamadou NDIAYE

Voir aussi

tof-habitat

COOPERATIVE D’HABITAT « AND JEEGO » souhaite accéder au logement

Les femmes réunies autour de la Plateforme des femmes « AND JEEGO », ont organisé, hier, une assemblée générale …