téléchargement-12

Affaire des 690 -lèves -maitre leur avocat réclame 100 millions à l’Etat

C’est une bataille médiatique sans merci que mènent l’avocat des 690 élèves-maîtres recalés pour une supposée fraude et le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam. Après que ce dernier, soutenu par les parlementaires, a annoncé à l’Assemblée nationale qu’il n’est pas question de les intégrer, en dépit de l’arrêté de la Cour Suprême, Me Aliou Sow est sorti de ses gonds. Le visage grave, les dents serrées, l’avocat des mis en cause, qui animait une conférence de presse conjointe au siège du Cusems/Saems avec Mamadou Lamine Dianté, estime que l’Etat doit la somme de 100 milliards F Cfa à ses clients.«Depuis le début de cette affaire, le préjudice subi par mes clients est évalué à 100 milliards francs. Une somme que leur doit l’Etat du Sénégal», a indiqué Me Sow. Pour lui, Serigne Mbaye Thiam ne peut pas faire fi de la décision de la Cour Suprême, qui a tranché cette affaire.

Mamadou Dia : «Serigne Mbaye Thiam confond les concours. En 2013, il n’y avait pas de dictée»

«C’est un excès de pouvoir», fulmine-t-il. Et de renchérir : «dans un Etat de droit, le ministre de l’Education nationale ne peut pas outrepasser l’arrêté de la Cour suprême, dans quelle que circonstance que ce soit», renseigne Me Aliou Sow. Pour le Coordonnateur du Collectif des élèves-maîtres, Mamadou Dia, il y a des non-dits et des omissions volontaires, dans cette affaire. «Peut-être que Serigne Mbaye Thiam parle d’un autre Concours d’élèves-maîtres. En 2013, pendant que nous faisions ce concours, il n’y avait pas de dictée. Si le ministre dit, aujourd’hui, à qui veut l’entendre que certains candidats ont fait plus de 140 fautes, pour une dictée de moins de mille mots, c’est faux», assène Mamadou Dia, sous l’acclamation de ses camarades venus assister à la rencontre avec les hommes de médias.

Actu sen

 

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …