Accueil / FAITS DIVERS / AFFAIRE DES CAMÉRAS VOLÉES ET BRADÉES : Le chauffeur de la Rts déféré, Ndiaga Ndour dans l’expectative

AFFAIRE DES CAMÉRAS VOLÉES ET BRADÉES : Le chauffeur de la Rts déféré, Ndiaga Ndour dans l’expectative

La Radiodiffusion télévision du Sénégal (Rts) a certainement poussé un grand ouf après la découverte de trois de ses caméras bradés par un de ses employés à Ndiaga Ndour, frère du chanteur Youssou Ndour. Si l’acquéreur est toujours libre, il n’en est pas pour le voleur et son facilitateur qui ont été tous les deux déférés depuis hier.

Source le Soleil
La Radiodiffusion télévision du Sénégal (Rts) a certainement poussé un grand ouf après la découverte de trois de ses caméras bradés par un de ses employés à Ndiaga Ndour, frère du chanteur Youssou Ndour. Si l’acquéreur est toujours libre, il n’en est pas pour le voleur et son facilitateur qui ont été tous les deux déférés depuis hier.

Un chauffeur de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts) a été déféré hier, pour le vol de trois caméras haut de gamme, vendues à l’une des structures culturelles du chanteur Youssou Ndour. Le courtier, qui a facilité la transaction illégale sur le matériel de la Rts, a connu le même sort, à l’issue de leur garde-à-vue. Tandis que l’acheteur, Ndiaga Ndour, frère et employé du patron du Super Etoile, a été entendu hier par les gendarmes pour ensuite vaquer à ses occupations. Selon notre source, Ndiaga Ndour n’a jamais été arrêté, mais il reste à la disposition de la justice.

Alioune Gningue, qui était, au moment des faits, chauffeur du directeur technique de la Rts, avait réussi à entrer en possession de trois caméras de la boîte qui l’emploie, d’une valeur de 25 millions de francs l’unité. Les appareils sont sophistiqués, d’ailleurs, on ne les obtient que sur commande, nous apprend-on. Grâce aux services d’un courtier, le chauffeur indélicat fourgue le matériel à Ndiaga Ndour, au bas prix de 10 millions l’unité. Dans cette affaire, nous apprend notre source, l’acquéreur a associé son avocat à la transaction afin de disposer d’un acte de vente en bonne et due forme. Croyant avoir fait une bonne affaire, la structure de Youssou Ndour bute sur un obstacle de taille. La manipulation des caméras n’était pas à la portée de n’importe quel technicien. Et devant les quelques difficultés techniques pour les faire marcher, appel a été fait à un technicien de la Rts pour débloquer la situation. Ce dernier, après vérifications pour en avoir le cœur net, ne tarde pas à reconnaître les caméras qui avaient miraculeusement disparu du Triangle Sud. Et c’est ainsi que l’affaire éclate. Alioune Gningue et le courtier sont tous les deux interpellés par les gendarmes et placés en garde-à-vue. Lors de son audition par les gendarmes, durant la journée d’hier, Ndiaga Ndour, nous dit-on, a tenté de prouver sa bonne foi. Mais, ajoute notre source, le délit de recel pèse sur lui puisqu’il aurait pu être arrêté pour cette infraction. Le sort de Ndiaga Ndour est entre les mains du parquet car, ajoute notre source, la décision d’enclencher des poursuites contre lui revient au procureur de la République.


À voir aussi

Yang-yang (Linguère)- La gendarmerie arrête une bande de voleurs de bétail

Ouf de soulagement des populations de l’arrondissement de Yang-Yang ! Une bande de voleurs de bétail …

A force d’être radins, Amadou Ba et Thilal Amadou Sow dépouillés de 880.000 FCFA

Plus radins que les sieurs Amadou BA et Thilal Amadou SOW, tu meurs. Les deux …